Cameroun/France - Médias: Le journaliste d’origine camerounaise Jacky Moiffo, propriétaire de la télévision en ligne JMTV+, se dit menacé par CANAL+

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Jan-2021 - 14h29   14636                      
10
Jacky Moiffo Facebook
Selon notre confrère, des avocats de la chaîne cryptée lui ont signifié qu’elle est le propriétaire du signe +, déclaré par Canal+ auprès de l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI), l’établissement qui en France délivre les titres de propriété industrielle tels que les brevets, marques, dessins et modèles.

Jacky Moiffo se dit menacé par CANAL+. Dans un communiqué publié sur le site Internet jmtvplus.com le 20 janvier 2021, le journaliste d’origine camerounaise déclare que des avocats de la célèbre chaîne française lui ont enjoint, il y a peu, d’ôter le signe "+" du nom de sa télévision en ligne: JMTV +. «JMTV+, votre chaîne, est de plus en plus regardée. Plus de 10 millions d’entre vous lui sont fidèles et nous recevons des encouragements venant du monde entier. Cependant, à ma grande surprise, je viens de recevoir un mail émanant des avocats de la chaîne française Canal+, lesquels m’indiquent que le nom officiel de la chaîne (JMTVPLUS) pourrait semer confusion et porter atteinte aux intérêts de leur client. Ces avocats m’indiquent que leur client, Canal+, est le propriétaire du signe +, lequel a été déclaré par Canal+ auprès de l’INPI. C’est pourquoi, je suis sommé d’abandonner le nom de ma chaîne ou tout au-moins de retirer le “plus” de JMTVPLUS», expose notre confrère.

Jacky Moiffo se dit «très surpris» par la démarche de CANAL+. Il se dit «légaliste» et «pense être» dans son bon droit. «Je ne vois en effet pas en quoi JMTV+ peut être confondu à Canal+. Ceci est d’autant plus vrai que nos deux chaînes n’ont pas la même vocation, n’ont pas la même ligne éditoriale non plus, encore moins les mêmes téléspectateurs cibles. Mieux, il existe d’autres entités dont le nom porte également le signe +, exemple VA+ basée en France» soutient-il en se demandant «pourquoi JMTVPLUS est attaqué par les avocats mandatés par Canal+ ?».

Cela dit, le président directeur général de JMTVPLUS appelle «tous les frères et sœurs avocat (es)» à le contacter afin d’examiner la suite à donner dans ce qu’il appelle une «non affaire». Jacky Moiffo présente sa chaîne comme un médium qui combat l’injustice et participe à l’émergence de la démocratie «dans une partie du monde et en particulier sur le continent africain. Depuis des années, je m’efforce à donner la parole à celle et ceux qui ne l’ont pas, où bien à ceux ou celles d’entre vous à qui on la refuse ailleurs», déclare l’ancien collaborateur de la télévision panafricaine Vox Africa.

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique