Crise: La Corée du Nord accuse son voisin du Sud d'avoir introduit le Coronavirus dans son pays et menace Séoul de fortes représailles et d'élimination en cas de récidive

Par AA / Pyongyang | AA
Pyongyang - 11-Aug-2022 - 12h23   2342                      
1
Kim Jong-Un NBC
“Si l'ennemi continue de mener des actions dangereuses qui pourraient introduire le virus dans notre République, nous répondrons en éliminant non seulement le virus, mais aussi, les autorités sud-coréennes“

Le dirigeant nord-coréen déclare la victoire dans la guerre contre le coronavirus. Pyongyang a déclaré que le virus provenait de son voisin du sud

Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, a annoncé ce jeudi le succès de la campagne d'urgence menée par la Corée du Nord contre le coronavirus, ont rapporté les médias officiels.

C’est ce qui ressort de la réunion de Kim Jong-un avec des responsables nord-coréens de la santé, mercredi soir, selon l'agence de presse officielle coréenne centrale.

Lors de la réunion, le leader nord-coréen a salué les contributions des responsables de la santé et des scientifiques pour "désamorcer avec succès la grave crise épidémique" et défendre le système social du pays, qu'il a décrit comme étant "le meilleur au monde".

"Je déclare solennellement la victoire dans la campagne d'urgence maximale pour lutter contre l'épidémie et éliminer le coronavirus qui a envahi notre territoire", a déclaré Kim Jong-un.

Kim Yo-jong, la sœur cadette du dirigeant coréen, a accusé son voisin du sud d'avoir introduit le virus dans son pays et a menacé Séoul de fortes représailles.

“Si l'ennemi continue de mener des actions dangereuses qui pourraient introduire le virus dans notre République, nous répondrons en éliminant non seulement le virus, mais aussi, les autorités sud-coréennes“, a affirmé la sœur du dirigeant nord-coréen, selon l'agence de presse.

Au mois de mai dernier, les autorités nord-coréennes ont annoncé une épidémie de Covid-19 parmi les citoyens du pays qui se serait introduit dans le pays quand des personnes ont touché "des choses étranges" transportées par des ballons venant de la frontière avec la Corée du Sud.

Pyongyang a annoncé son premier cas de Covid-19 le 12 mai et a mis en place des mesures de confinement à l'échelle nationale, après avoir déclaré qu'il avait été épargné par le virus durant plus de deux ans.

Pyongyang n'a toujours pas communiqué le bilan officiel des infections au coronavirus dans le pays.

 

AA / Pyongyang





Dans la même Rubrique