Haïti - Assassinat du Chef de l’Etat: La police haïtienne neutralise 4 mercenaires impliqués dans cet attentat, deux autres mis aux arrêts

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 08-Jul-2021 - 04h50   1130                      
0
Jovenel Moïse, président Haïti CIN/Archives
L'information a été rendue publique par les autorités haïtiennes le mercredi 7 juillet 2021 dans la soirée.

Les forces de sécurité haïtiennes ont mis la main sur les présumés responsables du meurtre de Jovenel Moïse,  le president haïtien, assassiné dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 juillet 2021 dans sa résidence privée. D'après des informations qui ont été rendues publiques le mercredi 7 juillet 2021 dans la soirée par les autorités locales,  et reprises par nos confrères de France 24, il s'agit de mercenaires professionnels qui se sont fait  passer pour des agents américains, explique l'ambassadeur haïtien aux États-Unis. 4 d'entre eux sont tombés sous les balles de la police haïtienne et deux autres ont été mis aux arrêts, a révéléle Léon Charles, le directeur général de la police nationale d’Haïti, lors d'une allocution retransmise sur les antennes de la television locale 

«La police a indiqué mercredi soir avoir poursuivi les membres présumés du commando aussitôt après l’attaque et que les forces de l’ordre continuaient de mener dans la soirée une opération dans les hauteurs de la capitale Port-au-Prince. Aucune autre information sur l’identité ou les motivations des auteurs de l’assassinat n’a été divulguée. Selon la presse locale citant le juge chargé de l’affaire, la dépouille du président Moïse a été retrouvée criblée de 12 balles, et son bureau et sa chambre ont été saccagés» Peut-on lire sur la plateforme numérique du Huffington Post.

Au sujet de l'état de santé de la première dame, Martine Moïse, qui a été grièvement blessée lors de l'attaque de la residence privée du couple présidentiel, France 24 nous apprend que cette dernière a tout d'abord été transférée dans un hôpital de Port-au-Prince. Stabilisée,  elle a ensuite été transférée dans un autre centre hospitalier cette fois à Miami dans l'Etat de Floride, aux États-Unis.

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique