Mondial 2022/Ultime journée du 1er tour: Enjeux, chocs et modalités de qualification

Par AA / Montréal / Hatem Kattou | AA
MONTREAL - 29-Nov-2022 - 09h32   2669                      
0
World Cup Trophy AA Images
Au terme de la deuxième journée de la phase de poules, seuls les noms de trois sélections qualifiées sont connus (Brésil – Portugal – France) et 27 autres équipes sont encore en lice pour composter l’un des 13 tickets encore disponibles

Les seize derniers matchs de la phase de poules du Mondial 2022 de football se joueront, pour chacun des huit groupes, au même moment, afin d’éviter toute attitude antisportive ou autre combinaison antinomique à l’éthique.

Ces empoignades, dont la majorité seront décisives, permettront de désigner les seize nations qualifiées aux huitièmes de finale, selon les modalités mises en place par la FIFA.

L’Agence Anadolu vous explique dans ce qui suit les modalités et règles de qualification et revient sur les principaux chocs de cette troisième journée, dont le choc Iran – Etats-Unis.

Notons qu’au terme de la deuxième journée de la phase de groupes, seuls les noms de trois sélections qualifiées sont connus (Brésil – Portugal – France) et 13 tickets sont encore à composter.

Ces treize tickets seront disputés par pas moins de 27 équipes, dans la mesure où, arithmétiquement, ce sont deux pays seulement qui ont été éliminés au terme de la deuxième journée.

Il s’agit du pays hôte, le Qatar, et du Canada; ces deux sélections étant les seuls à avoir essuyé deux revers en autant de matchs disputés jusqu’ici.

 

** Les critères de qualification

Les critères adoptés pour départager deux ou trois équipes ex-aequo afin de désigner celle qui sera qualifiée aux huitièmes de finale de la Coupe du monde sont prédéfinis par la FIFA.

Le premier est logiquement le plus grand nombre de points obtenus au terme des trois matchs disputés. Vient ensuite la meilleure différence de buts et le plus grand nombre de buts marqués durant tous les matchs de groupes.

Si les deux (ou plus) équipes sont toujours ex aequo, la FIFA va recourir au plus grand nombre de points obtenus après les matchs de groupes entre les équipes concernées avant d’opter, si l’égalité parfaite persiste encore, à la différence de buts particulière des matchs de groupes entre les équipes concernées, et enfin au plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches de groupes entre les équipes concernées.

Si ces critères, fruit des confrontations sur le carré vert, ne parviennent pas à trancher, c’est un système de points de fair-play qui est pris en compte. Ce calcul est basé sur le nombre de cartons jaunes et rouges accordés à chaque équipe.

L’ultime critère demeure celui du tirage au sort qui sera effectué par la Commission d’organisation de la FIFA.

 

*Groupe A : un Sénégal – Équateur décisif

Si la mission des Pays-Bas, qui seront confrontés à un Qatar déjà éliminé, s’avère relativement facile, c’est le deuxième match qui opposera le Sénégal (3 points) à l’Equateur (4 points) qui sera plus intense.

La victoire des Lions de la Terenga ou de la Tri sera synonyme d’une qualification directe avec possibilité de décrocher la première place du groupe.

Le second match pourrait également dégager une « surprise » dans la mesure où le Qatar aspire à remporter sa première victoire dans un Mondial et à clore sa participation décevante en beauté.

Mardi 29 novembre à 18h00 (heure de Doha, GMT+3)

Equateur – Sénégal

Pays-Bas - Qatar

 

*Groupe B : Iran – Etats-Unis : le choc

Auteur d’une prestation époustouflante lors de la deuxième journée en battant par deux buts sans appel dans le temps additionnel un Pays de Galles peu inspiré, l’Iran aspire à passer au second tour en surmontant l’écueil américain.

Un score de parité suffirait à l’Iran (3 points) à condition que le Pays de Galles ne batte pas le grand frère anglais qui, malgré son premier rang du groupe et ses quatre points, il n’est pas assuré de passer en huitièmes en cas d’une défaite cumulée à un autre résultat que le match nul entre « Téhéran et Washington ».

Rappelons que 24 ans plus tôt, et lors du Mondial français, l’Iran avait battu par deux buts à un les Etats-Unis, mais les deux équipes, classées respectivement troisième et quatrième du groupe F ont été éliminés.

Mardi 29 novembre à 22h00 (heure de Doha, GMT+3)

Iran – Etats-Unis

Pays de Galles - Angleterre

 

*Groupe C : les Saoudiens à une victoire du remake de 1994

Tombeuse de l’Albiceleste en match d’ouverture du groupe, l’Arabie Saoudite aspire à rééditer son exploit de 1994 lorsqu’elle s’est qualifiée au deuxième tour.

Pour cela, une victoire contre le Mexique, lanterne rouge du groupe, sera salvatrice, bien qu’un nul positif (1-1) pourrait s’avérer suffisant si la Pologne s’offrait l’Argentine ou si cette dernière disposerait de son adversaire par trois buts à zéro.

Les Aztèques, bien que derniers, pourront composter leur ticket de qualification en battant les Faucons Verts saoudiens cumulé à un autre résultat qu’un match nul entre les Aigles blancs polonais et le tango argentin.

Indépendamment des calculs étroits des uns et des autres, le spectacle sera au rendez-vous dans les matchs de ce groupe équilibré.

Mercredi 30 novembre à 22h00 (heure de Doha, GMT+3)

Pologne – Argentine

Arabie Saoudite - Mexique

 

*Groupe D : qui accompagnera la France en 1/8e?

Déjà qualifiée après deux victoires de rang, la France va tourner son effectif face à la Tunisie pour épargner certains titulaires indiscutables en prévision des huitièmes de finale et éventuellement de la suite de la compétition.

La Tunisie, quant à elle, est dans l’obligation de remporter sa confrontation face aux Bleus mais doit en plus attendre le résultat du match qui opposera Danois et Australiens.

Si l’Australie glanait les trois points du match, cela serait synonyme d’une qualification alors que les Danois se doivent de disposer leur adversaire par un score supérieur à celui de la Tunisie face à la France.

Mercredi 30 novembre à 20h00 (heure de Doha, GMT+3)

France – Tunisie

Australie - Danemark

 

*Groupe E : le groupe de la mort métamorphosé en poule de la folie

L’Allemagne qui s’incline face au Japon, lequel subit une défaite contre le Costa Rica, qui a essuyé un revers par sept buts à 0 face à l’Espagne, contrainte au score de la parité avec l’Allemagne.

Après deux journées assez folles, trois des quatre équipes disposent de leur destin entre leurs « pieds » à l’exception de l’Allemagne qui doit gagner, voire étriller les Costaricains mais doivent attendre et avoir un œil sur le résultat de la confrontation entre l’armada espagnole et le pays du Soleil levant.

Jeudi 1er décembre à 22h00 (heure de Doha, GMT+3)

Japon – Espagne

Costa-Rica - Allemagne

 

*Groupe F : l’indécis Croatie – Belgique?

A part le Canada qui est éliminé après deux défaites de rang, les trois autres sélections de ce groupe F sont concernées par une qualification au deuxième tour.

Le Maroc, seule équipe à avoir garder leurs filets invincibles, est en pôle-position avec quatre points, ex-aequo avec la Croatie, mais qui aura à affronter le Canada, qui aspire, dans un match sans enjeu, à clôturer leur participation en tentant de remporter leur première victoire dans un Mondial, après cinq défaites de suite (1986 et 2022).

Par ailleurs, les Belges, méconnaissables et défaits face aux Lions de l’Atlas (0-2) auront fort à faire face à des Croates qui se sont soulevés face à un Canada naïf, après un nul vierge insipide en match d’ouverture face au Maroc.

Ainsi, la confrontation entre le finaliste du Mondial 2018 (La Croatie) et le demi-finaliste (La Belgique) sera palpitante à plus d’un titre.

 

*Groupe G : qui de la Suisse, du Cameroun ou de la Serbie pour rejoindre la Seleção?

Sans être particulièrement brillants, les Brésiliens se sont qualifiés aux huitièmes de finale en remportant deux victoires tout en évitant d’encaisser le moindre but.

Le deuxième ticket sera âprement disputé entre la Suisse (3 points) qui se mesurera à la Serbie (1 point) qui a obtenu ce point face au Cameroun dans un chassé-croisé (trois buts partout).

Le Cameroun de son côté, comptera sur une démobilisation d’une Seleção déjà qualifiée, pour glaner les trois points de la victoire tout en espérant un match nul entre la « Nati » helvétique et les « Aigles » Serbes.

Vendredi 2 décembre à 22h00 (heure de Doha, GMT+3)

Serbie – Suisse

Cameroun - Brésil

 

*Groupe H : le Portugal dans l’attente d’un compère

Après la victoire du Portugal de Ronaldo au deuxième match, le deuxième ticket de qualification du groupe F est appelé à être décroché par l’une des sélections suivantes, le Ghana, la Corée du Sud ou l’Uruguay.

Le Ghana, qui a remporté un match contre la Corée du Sud et perdu un autre face au Portugal sur le même score (3-2), est le plus proche de cette qualification ayant à son actif trois points, contre un seul pour son adversaire l’Uruguay et la Corée du Sud.

Ces deux dernières sélections tenteront d’arracher la victoire tout en espérant la note complète des lusophones pour battre les Blacks Stars ghanéens afin de stopper leur compteur à trois points seulement.

Vendredi 2 décembre à 20h00 (heure de Doha, GMT+3)

Corée du Sud – Portugal

Ghana - Uruguay





Dans la même Rubrique