Santé - COVID-19: L’Afrique confrontée à une troisième vague, l’OMS redoute le pire !

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Jul-2021 - 09h23   7248                      
7
Bhelekazi Mdlalose effectue des tests au Covid pour Médecins sans frontières dans une clinique de Johannesburg le 13 m AFP/Michele Spatari
Le continent a enregistré plus de 200 000 nouvelles contaminations entre le 21 et le 27 juin 2021, un chiffre record.

Jusque-là relativement épargnée par le COVID-19, l’Afrique pourrait très rapidement devenir l’épicentre de la pandémie. Le continent vient d’enregistrer un nombre record de nouvelles infections. Selon les données de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le berceau de l’humanité a connu plus de 200 000 nouvelles contaminations entre le 21 et le 27 juin 2021.

La situation fait craindre le pire à l’OMS. «La rapidité et l’ampleur de la troisième vague en Afrique sont sans précédent. Le nombre de cas double toutes les trois semaines et le continent est sur le point de battre son record de cas observés en une semaine depuis le début de cette pandémie. Avec la propagation galopante des variants plus contagieux, la menace pour l’Afrique atteint un tout autre niveau», alerte Dr Matshidiso Rebecca Moeti, directrice pour l’Afrique de l’OMS.

«Parmi les 14 pays africains qui observent une résurgence du virus, 12 ont détecté des variants préoccupants, dont 9 avec le variant Delta. Ce variant est le plus contagieux que nous n’ayons jamais détecté. En Afrique du Sud, il a dépassé le variant Beta, le variant sud-africain et il est devenu majoritaire. Delta pourrait être 60% plus contagieux que les autres variants. Une plus grande contagiosité signifie plus de cas, plus d’hospitalisations et un risque plus grand de submerger les systèmes de santé. Certaines observations suggèrent également que le variant Delta est lié à des cas plus graves et plus longs», a ajouté la patronne de l’OMS Afrique au micro de Radio France Internationale (RFI).

L’organisation indique que le nombre de cas et de décès sur le continent a augmenté de près de 40 % au cours de la semaine dernière. Un nombre de décès qui a triplé ou quadruplé dans certains pays. Parmi les pays plus touchés, figurent l’Ouganda, la RDC, la Namibie, la Zambie, le Rwanda ou encore la Tunisie.

Les inquiétudes de l’OMS sont renforcées par le fait que l’Afrique reste à la traîne au sujet du vaccin. Le continent représente seulement moins de 1,5 % de tous les vaccins administrés dans le monde.

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique