Tchad - Climat sociopolitique: La police disperse violemment des rassemblements de l’opposition à N'djamena

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 27-Apr-2021 - 11h36   2309                      
2
Manifestants à Ndjamena Anonyme
Selon une information de l’AFP, une femme a été tuée lors des heurts.

La situation reste tendue dans la capitale tchadienne. A l’appel de l’opposition, plusieurs dizaines de personnes sont descendues dans les rues de N'djamena pour exprimer leur colère face à ce qu’elles qualifient de «succession dynastique» du pouvoir.

Les rassemblements ont rapidement été dispersés par la police, a-t-on appris. Une femme aurait été tuée dans les heurts. «Les manifestants ont attaqué un bus dans le quartier de Dembé, certains passagers ont fui mais une femme est restée et a été tuée par les manifestants», a indiqué à l’AFP le procureur de N'djamena, Youssouf Tom.

Pour l’heure, Cameroon-Info.Net n’est pas à même de donner un bilan, même provisoire. Mais lorsque nous mettions en ligne, l’on annonçait le retour d’un calme précaire.

En rappel, plusieurs leaders de l’opposition contestent la mise sur pied du Conseil militaire de transition, dirigée par le général Mahamat Idriss Déby, fils du défunt Président, tué au combat.

La nomination hier d’Albert Pahimi Padacké au poste de Premier Ministre n’a fait que rajouter l’huile sur le feu. L’opposition et la société civile analysent son retour à la Primature comme un signe de perpétuation du régime d’Idriss Déby Itno. Pour Succès Masra, président du parti des Transformateurs, c’est un recyclage qui ne peut pas permettre au Tchad d’avancer.

 

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique