USA: Nancy Pelosi est arrivée à Taiwan: Notre visite à Taïwan ne contrevenait en rien à la politique de longue date des États-Unis

Par AA/Abdeljabbar Abouras | AA
TAIPEI - 02-Aug-2022 - 21h22   986                      
0
Nancy Pelosi a Taiwan AA Images
La présidente démocrate de la Chambre des représentants américaine, Nancy Pelosi, a souligné que Washington continuera de s'opposer aux efforts unilatéraux visant à modifier le statu quo

La présidente démocrate de la Chambre des représentants américaine, Nancy Pelosi, a déclaré, mardi, que sa visite à Taïwan « ne contrevenait en rien à la politique de longue date des États-Unis ».

Nancy Pelosi s’exprimait, par voie de communiqué, peu de temps après son arrivée à Taïwan dans le cadre d’une visite, la première du genre sur l'île d'un responsable américain de haut rang depuis 25 ans, faisant peu de cas des mises en garde chinoises contre les « conséquences irréversibles » de cette visite.

Dans un communiqué rendu public par son bureau, Pelosi a déclaré : « La visite de notre délégation parlementaire à Taïwan honore l'engagement inébranlable des États-Unis à soutenir la démocratie dynamique de Taïwan ».

« Cette visite s’inscrit dans le cadre de notre tournée dans la région Indo-Pacifique comprenant des déplacements à Singapour, en Malaisie, en Corée du Sud et au Japon, et sera consacrée à la sécurité mutuelle, au partenariat économique et à la gouvernance démocratique », précise la cheffe des députés américains.

« Nos discussions avec les dirigeants taïwanais porteront sur la réaffirmation de notre soutien à notre partenaire ainsi que sur le renforcement de nos intérêts communs, s’agissant notamment de la promotion de l'« espace Indo-Pacifique libre et ouvert », a-t-elle ajouté.

Pelosi a fait observer que « la solidarité des États-Unis avec les 23 millions d'habitants de Taiwan est plus importante que jamais aujourd'hui, alors que le monde est face à un dilemme, celui de choisir entre l'autoritarisme et la démocratie ».

« Notre visite ne contrevenait en rien à la politique de longue date des États-Unis, elle ne contredisait pas non plus l'accord de 1979, ni les dispositions des trois communiqués conjoints sino-américains (…) Les États-Unis continueront de s'opposer aux efforts unilatéraux pour modifier le statu quo », a conclu la présidente de la Chambre des représentants américaine.

 

 

AA/Abdeljabbar Abouras





Dans la même Rubrique