Cameroun: 80% de forêts communautaires affichent un rendement négatif

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Aug-2017 - 04h08   536                      
0
Un camion transportant des grumes de bois Archives
Des résultats mitigés présentés au cours d'un mini-colloque organisé le 7 août 2017 évaluer les leçons apprises en ans de foresterie communautaire dans notre pays.

Lundi dernier, le Centre International de Recehrche en Agroforesterie (ICRAF) pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre a tenu un mini-symposium à Yaoundé sur le thème "Reflexions sur deux decennies de foresterie communautaire au Cameroun". Au cours de cette rencontre il était question de présenter les résultats des études menées pour évaluer les leçons apprises en 20 ans de foresterie communautaire au Cameroun.

D'après le quotidien Le Messager du mercredi 9 août 2017, 80% des forêts communautaires affichent un rendement négatif. Entre autres causes qui justifient cette statistique, les problèmes de financement, la mal gouvernance tant externe (corruption) qu'interne (mauvaise gestion liée à l'incompétence des leaders communautaires), et aussi l'absence d'un bon cadre d'interaction entre les forêts communautaires, qui permettrait d'apprendre les uns des autres. "Le financement est un frein à l'entreprenariat des communautés. Par exemple en ce qui concerne l'exploitation du bois, il faut aller vers des investisseurs qui parfois les exploitent", explique Dr Minang, chercheur à l'ICRAF.

Par ailleurs, "la forêt n'est pas que zone de production de grosses billes ou grumes. Les populations peuvent exploiter les autres ressources des forêts à l'instar des produits forestiers non ligneux", argue le Dr Zac Tchoundeu, directeur régional d'ICRAF. A travers le programme de domestication que développe l'ICRAF depuis 23 ans, certains produits non ligneux peuvent se reproduire en trois ou quatre ans.

Toutefois, au ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF), on note une évolution palpable en 20 ans de mise en oeuvre de ce processus. "On enregistre aujourd'hui 600 demandes de création de forêt communautaire sur environ 300 attribuées", affirme Riger Koung, sous-directeur Forêts communautaires au MINFOF.

Au Cameroun, les forêts communautaires représentent 1 500 000 hectares, soit environ 7% de la superficie des forêts du pays. Mais au delà du pari des attributions, il reste celui de la mise en oeuvre effective du processus, peut-on lire dans le  journal.

Auteur:
Lore E. SOUHE
 contact@cameroon-info.net
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique