Cameroun - CHAN 2020/Seidou Mbombo Njoya après la défaite du Cameroun contre le Maroc: «C’est le football, il ne faut pas vous laisser dominer par la tristesse parce que vous avez été battus par plus fort que vous»

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 04-Feb-2021 - 09h25   3772                      
2
Le président par intérim de la Fédération Camerounaise de Football s’est rendu dans les vestiaires après la rencontre pour réconforter les joueurs.

Il va falloir encore patienter avant de voir les sélections nationales de football remporter un titre majeur à domicile. 48 ans après l’immense  déception de la Coupe d’Afrique des Nations de football de 1972 et 5 ans après la désillusion de la CAN féminine 2016, le Cameroun vient à nouveau de manquer l’occasion de goûter à la joie que procure la conquête d’un trophée sur ses propres terres. Le mercredi 3 février 2021, Les Lions Indomptables A’ se sont fait éliminer de leur propre CHAN par une fringante équipe marocaine. Crispés, avachis et en manque de solution, les poulains de Martin Ndtoungou Mpile se sont logiquement et lourdement inclinés sur le score de 4-0.

À la fin du match, il régnait une ambiance de cimetière dans les vestiaires. Loin des scènes de liesse observées après la qualification obtenue face à la République Démocratique du Congo lors des quarts de finale, c’est dans le silence le plus complet que les joueurs s’affairaient à ranger leurs équipements. Toutefois, malgré la tristesse aisément perceptible sur les visages des Lions, Seidou Mbombo Njoya, le président par intérim de la Fédération camerounaise de Football a tenu à venir féliciter les 23 acteurs pour l’abnégation dont ils ont fait montre durant la compétition.

«Les gars c’est le football. Il ne faut pas vous laisser abattre, c’est ça la réalité. Il ne faut pas se laisser dominer par la tristesse parce que vous avez été battus par plus fort que vous. Vous avez encre un match à jouer. Ce n’est pas terminé. La finale des perdants, mais c’est une finale quand même. Qui pouvait imaginer qu’on en arriverait là ? Donc faites-vous plaisir pour ce dernier match, ne vous laissez pas abattre, l’histoire retiendra que vous avez été jusqu’à ce bout-là. Vous avez fait ce que vous pouvez, c’est quand une équipe beaucoup plus forte qui nous a battus, on n’a pas a avoir honte de cela. Vous avez déjà donné beaucoup de bonheur aux camerounais, et là c’était peut-être la limite…», a-t-il déclaré.

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique