Cameroun - Coopération: L’Etat d’Israël promet son soutien au gouvernement pour l’autonomisation de la femme et de la jeune fille

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 30-May-2020 - 14h21   2045                      
1
Drapeaux Cameroun et Israël archives
C’est ce qui ressort de l’audience que le ministre de la Promotion de la femme et de la Famille, Marie-Thérèse Abena Ondoa, a accordé à l’ambassadeur de l’Etat hébreux au Cameroun, Isi Yanouka, le 29 mai dernier à Yaoundé.

Le 29 mai 2020, l’ambassadeur de l’Etat d’Israël au Cameroun, Isi Yanouka, a été reçu en audience par le ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille, Marie-Thérèse Abena Ondoa. Les deux personnalités ont échangé sur les violences basées sur le genre, les conséquences de la pandémie du Coronavirus, l’autonomisation et la formation du plus grand nombre de femmes et jeunes filles.

Au sortir de cette audience, Marie-Thérèse Abena Ondoa a déclaré que l’aide d’Israël est espérée «pour la réalisation de plusieurs activités. A savoir, l’évaluation et la révision du plan d’action national des résolutions 1325 et connexes des résolutions du conseil de sécurité des Nations Unies. Pour ce document élaboré en 2016, il s’agit d’intégrer pour sa deuxième phase, des éléments tels que les violences basées sur le genre, les conséquences liées à l’épidémie du coronavirus, ainsi que le renforcement des capacités des femmes leaders et l’extension de la formation des femmes médiatrices au Cameroun entier, autant que le renforcement des capacités des femmes policiers et gendarmes», rapporte le quotidien gouvernemental Cameroon Tribune dans sa parution du 29 mai 2020.

Quant à l’ambassadeur qui s’est montré sensible à ce plan qui va aussi prendre en compte les déplacés des régions anglophones, en particulier les jeunes filles qui se retrouvent dans la rue: «il existe beaucoup de projets mis ensemble… on a échangé beaucoup d’idées pour voir ce qu’on pourra faire. J’espère que d’ici à ce que la vie reprenne son cours normal, on pourra recommencer avec les activités en commun», relève notre confrère.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique