Cameroun - Crise anglophone: La discussion hallucinante de John Fru Ndi avec ses ravisseurs en captivité !

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 28-Apr-2019 - 13h02   13563                      
20
John Fru Ndi en captivite Capture d'ecran
Pendant sa captivité qui a duré quelques heures, le leader du SDF a refusé de donner l’ordre aux parlementaires de son parti de démissionner de l’Assemblée Nationale et le Sénat.

Ni John Fru Ndi est resté droit dans ses bottes face à ses ravisseurs! Enlevé par des hommes armés à Kumbo (département du Bui, région du Nord-Ouest) le samedi 27 avril 2019, alors qu’il se rendait aux obsèques de Joseph Banadzem, défunt président du groupe parlementaire SDF (Social Democratic Front) à l’Assemblée Nationale, le leader du principal parti de l’opposition camerounaise a passé plusieurs heures en captivité, avant d’être libéré en début de soirée.

Durant cette séquestration, ses ravisseurs lui ont demandé de faire une déclaration pour demander aux parlementaires de son parti de démissionner de l’Assemblée Nationale et le Sénat. Une requête à laquelle l’opposition historique de Paul Biya a opposé une fin de non-recevoir.

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre la discussion hallucinante entre le Chairman du SDF et ses ravisseurs: «Je ne peux pas leur demander de rentrer, parce s’ils (les parlementaires SDF) le font, je ne pourrai plus parler comme je le fais en ce moment. Ils me donnent une tribune pour m’exprimer, les députés et les sénateurs. Puisque nous parlons de Joseph Wirba (député SDF du Bui), où a-t-il commencé à parler, n’est-ce pas au parlement ?», a lancé le président-fondateur du SDF.

Voici la séquence:

John Fru Ndi en captivite (c) Facebook

 

Fred BIHINA

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique