Cameroun - Impact du Covid -19: Quand la pandémie tue les activités hôtelières à Yaoundé

Par Alain G. KANGA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Apr-2020 - 07h30   4416                      
1
hotel La Falaise Booking.com
Plusieurs institutions hôtelières ont pris des mesures drastiques pour éviter la faillite.

La pandémie du Coronavirus continue des faire des dégats humains à travers le monde entier. Et ce n'est pas le seul aspect. Le Coronavirus fait faire des pertes énormes sur le plan économique. Le Cameroun n'en est pas épargné. Les activités hôtelières payent le lourd tribut de cette épidémie.

A Yaoundé, plusieurs hôtels ont pris la décision de fermer momentanément leurs portes. C'est le cas de la Falaise, Mirador et Luxtral. Les deux derniers cités ont la particularité d'avoir été des sites d'hébergement des personnes soupconnées d'être infectées par la maladie.

«L'hôtel a reçu des personnes venues de l'Europe. elles étaient en confinement ici chez nous. Et quand elles partent, il faudrait que l'hôtel soit automatiquement désinfecté», fait savoir Alain Dassi, responsable administratif et financier de Luxtral hôtel.

Mais l'aspect financier y est pour beaucoup dans leur décision de fermer les portes. Les activités quasi-inexistantes ont poussé certains à se séparer momentanément leurs employés.

«Nous avons décidé de mettre notre personnel en congé technique en attendant que toute cette situation là soit décantée» apprend-on du responsable financier de Luxtra l'Hôtel.

Sur les hauteurs du Febe, l'hôtel Mont febe fait de la resistance avec des mesures de réajustement.

«Nous avons également ajusté en interne nos charges d'exploitation. Et comme cela ne pouvait pas suffir, compte tenu de ce que les charges fixes sont très élévées par rapport aux recettes actuelles, nous avons diligenté les actions de recouvrements», indique Nicolas Tchobang, directeur général de l'hôtel Mont Febe sur la chaine verte.

Voici à propos le reportage de Canal 2 International:

Yaoundé Le Covid-19 tue les activités hôtelières (c) Canal 2 International
Auteur:
Alain G. KANGA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique