Cameroun - Jean De Dieu Momo: «Tout ce qui est mauvais dans ce pays, on dit c’est Paul Biya. Ce sont les paresseux qui accusent Paul Biya»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Apr-2019 - 12h54   13645                      
44
Jean De Dieu Momo, Douala le 13-04-2019. capture d'écran
Au cours du meeting qu’il a donné à Douala le 13 avril 2019, le ministre délégué auprès du ministre de la Justice s’est mué en avocat du Chef de l’Etat.

Jean De Dieu Momo a officiellement lancé son «Prix MINDEL Momo de l’entrepreneuriat jeunes». C’était le samedi 13 avril 2019 au Parcours Vita de Douala. A cette occasion, le ministre délégué auprès du ministre de la Justice s’est mué en avocat de Paul Biya, expliquant que le Président de la République ne peut pas trouver du travail à tout le monde.

«Ils disent que nos enfants n’ont pas de travail à cause de Paul Biya, et que si Paul Biya partait, nos enfants auraient du travail. Cela est faux, archifaux. Le Cameroun n’est pas le seul pays où il y a des chômeurs. Mais le Cameroun est l’un des rares pays au monde où il n’y aurait pas un seul chômeur, si chacun avait compris ce que le Président Paul Biya avait écrit dans son livre ‘‘Pour le libéralisme communautaire’’», a déclaré  l’avocat.

Le président du PADDEC (Patriotes Démocrates pour le Développement du Cameroun), tout en incriminant les détracteurs du Chef de l’Etat, a invité les jeunes à se tourner vers le secteur privé. «Pourquoi tout ce qui est mauvais dans ce pays, on dit c’est Paul Biya ? Je vais vous dire pourquoi: ce sont les paresseux  qui accusent Paul Biya. La jalousie provient de l’incapacité… Le travail dont on vous parle là, aucun Etat au monde ne peut donner du travail à tout le monde. Nous sommes à peu près 24 millions d’habitants. Vous voulez que Paul Biya donne du travail à tout le monde ? Je vais vous dire la vérité que les gens ne vous disent pas souvent: Il ne peut pas», a-t-il expliqué.  

«Sur 24 millions d’habitants, on n’a qu’à peu près 300 000 fonctionnaires… L’Etat ne recrute pas tout le monde, c’est le secteur privé», a ajouté M. Momo. Pour cette première édition du «Prix MINDEL Momo de l’entrepreneuriat jeunes», le membre du gouvernement a débloqué une somme de 10 millions de FCFA. La prime en 2020 sera de 20 millions de FCFA.

Voici la vidéo:

 

Fred BIHINA

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique