Cameroun - Rumeur autour de l'organisation de la CAN 2021: Voici en vidéo, la réaction de Narcisse Mouelle Kombi, le ministre des Sports et de l'Education Physique

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-Jun-2021 - 08h52   5139                      
5
Narcisse Mouelle Kombi MINSEP
Le membre du gouvernement a fermement martelé que le Cameroun va bel et bien abriter le tournoi.

Moins d'un an avant le début de la Coupe d'Afrique des Nations de Football, prevue au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2021, des rumeurs d'une éventuelle réattribution de l'organisation de la compétition font leur chemin au sein de l'opinion. On parle de retrait de la compétition et même de glissement pour permettre aux quintuples champions d'Afrique de mieux préparer ce tournoi continental qui leur a déjà échappé en 2019 parce qu'ils n'étaient pas prêt. 

Dans un premier temps silencieux, plusieurd hauts responsables du football camerounais ont ensuite pris la parole pour s'insurger contre de telles allégations et surtout rassurer l'opinion nationale quant à la tenue effective de la CAN sur le sol camerounais. Seidou Mbombo Njoya, le president par interim de la Fédération Camerounaise de Football, est la première personnalité qui a daigné prendre la parole. Ce n'était pas dans le cadre d'une interview formelle. Il s'agissait plutôt d'un tweet publié dans la soirée du mardi 8 juin 2021.

«Coupe d'Afrique des Nations dès janvier 2022. La Fecafoot est mobilisée aux côtés de l’Etat pour faire de cette fête du football, une grande première en Afrique ainsi que le souhaite Patrice Motsepe», a-t-il écrit sur le réseau socialTwitter 

Dans la foulée, le Ministre des Sports et de l’Éducation Physique, Narcisse Mouelle Kombi, a organisé le mercredi 9 juin 2021, en marge de sa visite sur le chantier de construction du Complexe Sportif d'Olembe, une conférence de presse. Au cours de celle-ci, il est revenu sur la rumeur susmentionnée.

 «Il faut le dire haut et fort: La Can 2021 est une donnée pour le Cameroun et la question de son éventuelle redistribution vers un autre pays n’est pas à l’ordre du jour. Cette idée d’une reconversion, certains parlent même de déraillement, ressemble en fait à une pensée ridicule, à un fantasme, dont la malice hurle. En effet, rien, absolument rien, dans la communication officielle de la Caf et dans la dynamique du partenariat et des échanges entre la Caf et les autorités camerounaises, ne laisse présager une telle possibilité. Tout cela se passe à un moment où le Cameroun consolide sa réputation de centre de gravité pour l’organisation de grands événements sportifs internationaux», a-t-il déclaré.

Ci-dessous quelques extraits de sa conférence de presse

 

Extrait réaction ministre des Sports(c) MINSEP 
Extrait réaction ministre des Sports(c) MINSEP 

 
Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique