Cameroun – Transport : Le Port autonome de Douala et celui de Bordeaux liés par un accord-cadre de partenariat de trois ans.

Par Marie Louise SIMO | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Mar-2019 - 21h24   569                      
0
Cet accord de coopération entre le Cameroun et la France, paraphé lundi dernier à Douala, a pour but de promouvoir les échanges commerciaux entre les deux institutions.

Pour accroitre la compétitivité de l’économie camerounaise, l’un de ses objectifs majeurs,  le  Port autonome de Douala(Pad), s’est associé au  Grand port maritime de Bordeaux. Un accord-cadre de partenariat d’une durée de trois ans, a été signé lundi 11 mars 2019 à Douala par  Cyrus Ngo'o, le directeur général du Port autonome de Douala et son homologue français du Grand port maritime de Bordeaux, Renaud Picard. Un projet parrainé par  la Communauté urbaine de Douala et la mairie de Bordeaux, en France. « Aujourd’hui nous sommes dans une nouvelle phase, qui est de reconquérir le fleuve, pour pourvoir apporter des éléments logistiques novateurs qui soient à la fois écologiques et au service de la population », explique Renaud Picard

Cet accord de coopération  entre ces deux institutions  va permettre au Pad de relever le défi de la performance, de l’attractivité et de la compétitivité, afin de faire du Cameroun, un port maritime incontournable dans le golfe de Guinée. « Ports d’estuaires, Douala et Bordeaux ont en commun d’être connectés et ouverts sur le monde. Leur position stratégique sur la façade atlantique en fait ainsi des outils incontournables pour le développement et le rayonnement des villes et régions auxquels ils appartiennent, renforçant ainsi leur attractivité », a expliqué  Cyrus Ngo’o.

 Le partenariat  concerne plusieurs domaines de coopération à en croire le directeur général du PAD. Il s’agit entre autres, de  la promotion des échanges commerciaux entre les deux institutions,  la promotion du développement et l’amélioration de la relation ville-port, la logistique et l’industrie de l’activité portuaire, la planification du développement portuaire,  la gestion des résidus de dragage, l’accompagnement à l’élaboration du schéma directeur du développement du port, l’hydrographie.  

Marie Louise SIMO

 

 

 

Auteur:
Marie Louise SIMO
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique