Cameroun - Clarifications: Penda Ekoka s’exprime enfin publiquement sur la gestion de Survie Cameroon et ses rapports avec Maurice Kamto

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-May-2021 - 05h51   35080                      
254
Christian Penda Ekoka Capture d'écran
Le président du mouvement Agir-Act confirme le malaise qui existe désormais dans la relation avec Maurice Kamto, son allié politique.

Pour ceux qui pouvaient encore entretenir le doute, les choses sont désormais claires: les rapports entre l’opposant Maurice Kamto, leader du MRC, et son allié politique Christian Penda Ekoka sont tendus en ce moment.

Quelques jours après avoir publié sur son compte Twitter un message énigmatique, le principal gestionnaire de Survie Cameroon Survival Initiative (SCSI) a réalisé le 1er mai 2021, un live Facebook au cours duquel il a apporté des clarifications sur la polémique autour de cette opération de levée de fonds pour la lutte contre le COVID-19, lancée en 2020 par Maurice Kamto.

Il avait été constaté un trou de plus de 215,6 millions de FCFA entre les sommes affichées sur les plateformes de collecte et les montants avancés par les responsables du MRC. Un audit, réalisé par trois firmes internationales et dont les résultats ont été récemment publiés, a conclu un ‘‘bug informatique’’.

Au cours de son live Facebook, M. Penda Ekoka a réitéré son scepticisme par rapport à cette explication, pointant notamment la gestion de Henri Djoko, Secrétaire à la fédération du MRC en Europe, suspendu de ses fonctions en novembre 2020 par le leader de son parti. C’est ce dernier, a soutenu Penda Ekoka, qui réceptionnait tous les fonds de SCSI.

«Le ‘‘bug informatique, vous y croyez ? Est-ce que M. Djoko y croit ou alors les gestionnaires de la plateforme ?», s’est interrogé l’ancien conseiller économique du Président Paul Biya.

Il a aussi expliqué l’origine de la mésentente avec son allié politique.

Ci-après, quelques extraits:

«Les premiers problèmes c’est lorsque Kamto vient me voir le 22 janvier 2021. Je lui dis que ‘‘ce que je fais pour toi, je ne l’ai jamais fait pour qui que ce soit. Ce que je ne comprends pas, c’est que j’annonce publiquement un audit et tes militants commencent à me traiter de traitre et toi tu restes silencieux tu ne dis rien’’».  

«J’apprends aussi qu’il m’a nommé… Il m’a nommé en tant que qui ? Il me nommerait à quel titre, avec quel pouvoir ?  Il m’a demandé et j’ai accepté, car c’est un devoir de solidarité par rapport aux Camerounais qui sont affectés par le COVID-19».

«C’est pour cela que cet incident va créer des éléments qui vont affecter ce lien de confiance. L’autre chose, c’est que les administrateurs proches de moi, sont retirés du compte officiel de SCSI.

Fin février, Maurice Kamto fait un discours qui clôture officiellement les activités de SCSI, mais je ne suis pas au courant».

«Agir-Act n’est pas une succursale d’un quelconque parti politique. Agir ne fait pas le culte de la personnalité, car c’est cela qui a conduit le Cameroun dans cette situation».

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique