Cameroun - Sécurité dans la région de l’Est/général René Claude Meka (chef d’état-major des armées): «Par rapport à ce qu'il m'a été donné de constater lorsque je suis venu ici lors du mois de janvier, la situation actuelle dans la région de l'Est est bien meilleure»

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 27-Apr-2021 - 12h22   1441                      
0
Général René Claude Meka archives
Il a fait ce constat au cours de la mission de contrôle opérationnel dans la région de l’Est du 20 au 23 avril 2021.

«Par rapport à ce qu'il m'a été donné de constater lorsque je suis venu ici lors du mois de janvier, la situation actuelle dans la région de l'Est est bien meilleure. En effet, de gros nuages s'étaient accumulés au-dessus de la Centrafrique. Heureusement que la situation a été vite maîtrisée», a déclaré le général René Claude Meka, chef d’état-major des armées (CEMA) dans les colonnes du quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 27 avril 2021.

En effet, le CEMA a effectué, du 20 au 23 avril dernier, une mission de contrôle opérationnel dans la région de l'Est. Lors de cette mission, il a eu une séance de travail avec le gouverneur de la région de l’Est, Grégoire Mvongo. Il a également tenu des réunions avec les principaux responsables des forces de défense, à Bertoua et à Garoua-Boulai, ville frontalière avec la République centrafricaine. C’est au terme de ces réunions qu’il a déclaré que: «la situation sécuritaire dans la région de l’Est est sous contrôle», peut-on lire.

«Je peux donc dire qu'actuellement, la situation est sous contrôle. C'est la réalité. Il y a beaucoup moins d'insécurité. Ça ne veut pas dire que ceux qui veulent faire du grabuge ont renoncé à leur projet. Ça veut tout simplement dire que maintenant entre le Cameroun et la RCA ça passe. A l'intérieur on peut circuler. Il y a beaucoup moins de remue-ménage. Il faudrait tout simplement qu'on consolide cette tendance. C'est pour cela que je suis venu prendre connaissance de la situation sur place et recadrer dans la mesure où cela est nécessaire», affirme le général René Claude Meka dans les colonnes du journal.

En rappel, durant la fin de l'année 2020 et le début de l'année 2021, la RCA a connu un regain de tensions socio-politiques et sécuritaires, qui ont entraîné un afflux de réfugiés vers le Cameroun. Ce qui a poussé les autorités militaires locales à renforcer le dispositif sécuritaire le long de la frontière commune entre les deux pays.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique