Cameroun - Nécrologie: Le Pr. Joseph Marie Essomba n'est plus

Par Sinclair MEZING | Cameroon Tribune
Yaoundé - 06-Feb-2014 - 13h42   54978                      
3
Le célèbre historien est mort hier des suites de maladie à Yaoundé.
La nouvelle du décès du professeur Joseph Marie Essomba est tombé hier aux premières heures de la matinée. Interne à l'Hôpital général de Yaoundé depuis trois semaines, le célèbre archéologue et historien a rendu l'âme des suites de maladie. Au grand étonnement des siens qui ne voyaient pas la mort l'emporter de sitôt. A l’université de Yaoundé I où il a mené une riche carrière d'enseignant émérite, le campus porte déjà le deuil. Un communiqué annonçant son décès est visible un peu partout et l’émotion perceptible auprès de ses compagnons dans le magistère. Pr. Daniel Abwa, collègue de longue date du disparu et nouveau vice-recteur charge des enseignements, de la professionnalisation et du développement des technologies de l'information et de la communication de l’université de Yaoundé I, est sous le choc. «Le décès du Pr Essomba m'a fait très mal d'autant plus que je lui ai rendu visite à l’hôpital et il ne donnait pas l'impression qu'il allait partir et les médecins se voulaient rassurants. L’archéologie et l’histoire camerounaises ont perdu en lui un enseignant chevronné. «C'est pour moi une fierté de l'avoir connu. Dieu merci, il a préparé la relève avec des étudiants qu'il a formes et qui sont aujourd'hui disséminés à travers le monde». Ancien doyen de la Faculté des arts, lettres et sciences humaines de l’université de Yaoundé I, le professeur Joseph Marie Essomba a été président de l’Organisation mondiale des musées et des civilisations. Décédé 4 75 ans, il continuait, malgré le poids de l’âge à fréquenter les campus où il encadrait des étudiants et chercheurs, et participait aux jurys de soutenances. C'est à cet ancien recteur de l'Institut Samba supérieur qu'est revenu l'honneur de recevoir le testament de Cheich Anta Diop lors du passage de cet éminent intellectuel au Cameroun. Pionnier de l’archéologie au Cameroun, il est reconnu comme un auteur prolifique avec plusieurs ouvrages aussi bien dans cette discipline qu'en histoire et dans l’art. Né au sein d'une fratrie de treize enfants, le Pr Joseph Marie Essomba a été Directeur des affaires culturelles au Ministère de la Culture et laisse une veuve, cinq enfants et de nombreux petits-fils éplorés.
  • E-mail 2
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique