Cameroun: Après avoir repris le contrôle de son parti avec la complicité de Paul Atanga Nji, le fondateur du PCRN, Robert Kona, appelle à voter pour Paul Biya lors de la présidentielle de 2025.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Jun-2024 - 13h24   8965                      
17
Le fondateur Robert Kona (assis) capture d'écran
Le parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN) a tenu son congrès extraordinaire ce samedi 1er juin 2024 dans son fief à Guidiguis, une commune du département du Mayo-Kani, dans la Région de l’Extrême-Nord.

Convoqué par Robert Kona, le fondateur du parti, ce rassemblement de haut niveau s’est tenu sans Cabril Libii, le président élu à la tête du PCRN en 2019. Ces deux personnalités se sont brouillées depuis sept mois au sujet de la gestion du parti.

Le Tribunal de première instance de Maroua avait suspendu ce congrès qui avait été programmé pour la première fois les 25 et 26 mai 2024 dans le chef-lieu de la Région de l’Extrême Nord. Suspension jusqu’à «« l’issue définitive de la procédure pendante devant le tribunal de première instance de Kaélé sur la nullité du congrès ordinaire de Guidiguis du 11 Mai 2019. »

Alors que les différentes affaires liées à cette querelle de leadership sont encore pendantes devant le Tribunal, Robert Kona, soutenu par Paul Atanga Nji, le ministre de l’administration territoriale, a réussi à tenir ce samedi le congrès extraordinaire de son parti.

 

Une vue de la salle de conférences de la Mairie de Guidiguis pendant Congres PCRNde (c) A.A

« Le camp de Cabral a introduit une procédure pour annuler le congrès chez le juge des référés du TPI de Maroua. Le juge leur a donné raison. Le camp de Kona a fait appel à la Cour d'appel de l'Extrême-Nord. Ils ont enchaîné avec une autre procédure qui suspend les effets de l'ordonnance du juge des référés en attendant une décision finale de la Cour d'appel leur permettant ainsi de tenir le congrès malgré tout. À leurs risques et périls. La Cour d'appel peut les débouter » explique une source qui suit particulièrement cette affaire qui fait du bruit dans le landernau politique camerounais.

 

Voici les résolutions du Congrès extraordinaire du Parti PCRN tenu le 1er Juin 2024 à Guidiguis.  

Réunis ce samedi 01 juin 2024 en congrès extraordinaire à Guidiguis dans le département du Mayo  Kani, région de l'Extrême Nord, les militants du Parti Camerounais pour la Réconciliation nationale ( PCRN), sous la présidence de M. KONA ROBERT, ont  pris plusieurs résolutions au cours des travaux . 

 

  1. Les militants ont, à l'unanimité, exclu de leur parti politique, pour non-respect des statuts et règlement intérieur,  notamment son idéologie articulée autour des valeurs de Vérité - Amour- Paix - Respect des institutions et des personnes qui les incarnent, les anciens camarades ci-après :Cabral libii - Ousmanou Malpetel - Boubakari Massardine - Gouane wanie roman - Wanféo William - Armand Okol - Bitouga - Massardine Albert fleuri - Garga Waguie - Gontao pierre - Ndaowe Honoré Félix - Julien Bapes - Christian Ndjock Nkongo  - Max Ekongo - Réné Maccoy Nyobe - Jean Louis Batoum - Franck Fritz Messe - Clotarien Guedeo - Anne Feconde Noah - Nyeck Biyaga Joseph Félix - Bevolo Mathieu - Kuba Aboem- Blaise Kwadjika - Njikam Aboubakar. En conséquence, les suscités déchus de leur qualité de membres et postes occupés, sont interdits de prise de parole au nom du PCRN, au risque de poursuites judiciaires conformément à la législation en vigueur.

 

  1. les militants du PCRN à l'unanimité, réaffirment leur soutien total à leur Président Fondateur M. KONA Robert, l'investissent comme Président National du parti, tout en lui recommandant de promouvoir à nouveau les valeurs de Vérité - Amour - Paix entre tous les militants du PCRN de manière spécifique et tous les camerounaises et camerounais de manière générale.

 

  1. Les militants du PCRN, très respectueusement, et à l'unanimité, exhortent Son Excellence Paul BIYA, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CHEF DE L'ÉTAT, PRÉSIDENT NATIONAL DU RDPC, LE SAGE, LE GUIDE DE LA NATION, à bien vouloir se représenter à l’élection présidentielle de 2025, à l'effet de poursuivre ses exaltantes œuvres de développement de notre pays, et lui promettent un plébiscite à 100%.

 

  1. Les militants du PCRN à l'unanimité, réaffirment à nouveau leur volonté inébranlable de Réconciliation et de Renouveau sur fond d'attachement aux institutions de la République et aux Dignes Personnes qui les incarnent.

   

Fait à Guidiguis le 1er juin 2024.

Le Président-   Fondateur et Président National

KONA Robert

 

Extrait dicours de Robert Kona pendant le Congres du PCRN (c) A.A

--

 

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique