Cameroun : Tentions, éclats de voix, grosse confusion dans la tanière Lions indomptables installée à l’hôtel Hilton de Yaoundé.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Jun-2024 - 05h51   3058                      
2
Lions indomptables: joueurs et staff Fecafoot
Situation surréaliste ce dimanche 02 juin 2024 à l’entrée de l’établissement hôtelier où deux staffs se sont disputés l’accueil des joueurs convoqués pour les deux prochains matchs de la sélection nationale fanion de football dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2026.

On croyait être sorti de l’auberge de la dispute pour le contrôle du staff de l’équipe nationale lorsque le 30 mai 2024, les principaux acteurs de cette dispute, notamment le président de la Fecafoot Samuel Eto’o, le technicien belge Marc Brys et l’Inspecteur général des services au ministère des sports, Michel Mbarge Dissake ont déclaré que tous les différents ont été aplanis pendant une séance de réconciliation au bureau du président de la Fecafoot.

Que nenni ! Un nouveau rebondissement est survenu dans le bras de fer qui oppose depuis deux mois le ministère des sports à la Fecafoot. Ce dimanche, Tout a commencé quand l’entraineur sélectionneur Marc Brys, recruté par le ministre des sports, a déclaré au cours d’une réunion en matinée au Hilton hôtel en présence des membres de l’encadrement de la sélection fanion nommé par le ministre des sports et par la fecafoot, qu’il va travailler avec le staff recruté le 02 avril par le ministre des sports, auquel il compte adjoindre quelques éléments du staff nommé le 09 mai par la Fecafoot, notamment Idriss Carlos Kameni, le Docteur Patrick Fotso, les kinésithérapeutes Daniel Che et Elia Kaleguem.

Cette proposition d’un staff hybride est rejetée par les représentants de la Fecafoot. Par la suite, en début d’après-midi, il y a eu des éclats de voix à la réception de l’hôtel. Benoit Angbwa, le coordonnateur des sélections nommé par Samuel Eto’o, s’est vu refuser les clés des chambres réservées pour les joueurs.

L’un des réceptionnistes lui a fait savoir que les clés seront remises à celui qui a fait les réservations et tout payé, à savoir Benjamin Didier Banlock, le coordonnateur des sélections recruté par le ministre des sports. Un refus qui a mis dans tous ses états Benoît Angbwa. La première vague de joueurs est arrivée vers 18h. Ils ont été accueillis par les deux coordonnateurs dans un décor ahurissant, sous escorte de la police et de la gendarmerie.

Face aux tensions, les pouvoirs publics ont déployé les hommes en tenue pour ramener l’ordre. Finalement, les membres nommés par la Fecafoot ont quitté les lieux.

La première séance d'entraînement programmée le lundi 03 juin 2024 au stade militaire de Yaoundé va renseigner sur la fin ou non de ce bras de fer.

Le Cameroun reçoit le 08 juin le Cap Vert avant d’aller jouer à Luanda le 11 juin contre l’Angola. 

 

Accueil sous escorte des joueurs au Hilton hotel (c) A.A
Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique