Can juniors 2009 : Les Lionceaux qualifiés en Coupe du Monde

Par Guy Nsigué | CamFoot.com
- 26-Jan-2009 - 08h30   53309                      
6
Les Lionceaux ont eu raison des Aiglons du Mali samedi après midi au stade Régional de Kigali sur le score sans appel de 3 buts à 0.
Le Cameroun termine deuxième de la poule A avec 5 points derrière le Ghana qui compte 7 points et obtient par la même occasion son ticket qualificatif pour la Coupe du Monde. Les jeunes Lions affronteront mercredi prochain pour le compte des demi-finales, probablement l’Afrique du Sud qui contrôle la poule B en attendant les matches de la dernière journée dans cette poule. Les joueurs Camerounais auteurs jusque-là de prestations moyennes, avaient promis de faire mieux lors de cette ultime journée dans la poule A. En plus de la victoire, les lionceaux ont ajouté la manière, devant une équipe du Mali qui n’avait plus rien à gagner dans la compétition. C’est dans les gradins vides du stade régional de Nyiamirambo que les Lionceaux ont déplumé les aiglons du Mali. Pourtant dès le premier coup de sifflet de l’arbitre central, le Soudanais Abdel Gadir, c’est plutôt le Mali qui va prendre la direction des opérations On croit alors que le scénario des matches précédents va se reproduire. C’est sans compter sur la détermination du capitaine François Beyokol et ses camarades. Les Lionceaux vont laisser passer l’orage avant de prendre le contrôle de la partie. Ekeng Patrick Claude, Owona Zoua et Germain Tiko Messina le trio d’attaque aligné par Alain Wabo va donner du fil à retordre à la défense malienne. A la 19e minute, Louis Parfait Essengué le joueur de Genoa en Italie, particulièrement en verve ce samedi va servir Zoua Daogari à l’entrée de la surface de réparation. Du plat du pied celui qui a été désigné homme du match par la Confédération Africaine de football ne laisse aucune chance au portier Malien. Le Cameroun ouvre la marque et à cet instant du match, mais n’est pas encore qualifié puisque de l’autre côté au stade National Amahoro, le Ghana et le Rwanda se neutralisent. Les Lionceaux, qui en sont conscients, vont maintenir la pression. A la 25e minute, Essengué encore lui, remet un ballon en jeu sur Zoua qui tente de déborder trois joueurs Maliens, mais il constate qu’il est encerclé, et du talon remet le ballon dans l’axe de la défense Malienne où se trouve Ekeng Patrick. Le joueur de Canon de Yaoundé catapulte le ballon dans les filets, d’une belle frappe des 20m. Ce deuxième but va complètement libérer les jeunes Lions puisqu’il rapproche petit à petit le Cameroun de la Coupe du Monde. Les poulains de Alain Wabo vont clôturer cette belle première manche par un but à la 44’, sur une ouverture de Essengué sur l’autre côté de l’attaque. Ce dernier remise à l’axe où Owona Brice, qui d’une frappe placée met le Cameroun à l’abri. La première manche va donc se solder par cette avance confortable des Lionceaux. Les Lionceaux débuteront péniblement la seconde partie par manque de concentration ; certains joueurs ont tendance à jouer facile. Les Maliens tentent de sortir la tête de l’eau, mais à chaque fois vont tomber sur un François Beyokol des grands jours. Les entraîneurs Camerounais qui veulent préserver la qualification vont sortir les attaquants pour laisser la place aux joueurs à vocation défensive. C’est ainsi que Sylvain Abad Nang va entrer pour stabiliser le milieu de terrain. L’entrée de l’ancien joueur de Cercle Sportif d’Elig Edzoa va faire du bien à la défense des Lionceaux qui subissait quelque peu le match. Alain Wabo va jeter dans la bataille Bapidi Fils et Victor Koum. Les lionceaux vont reprendre du poil de la bête pour finalement conserver ce score jusqu’au coup de sifflet final. À la fin du match, la traditionnelle réunion d’après match a eu lieu à l’hôtel Top Tower. Le ministre des Sports et de l’Éducation physique Augustin Edjoa est venu délivrer le message de félicitation des Camerounais aux joueurs qui ont permis à la sélection de retrouver la coupe du monde junior dix ans après. Chaque joueur a reçu séance tenante la somme de 1 million 575 mille francs CFA. Reparti ainsi qui suit, 1 million comme prime de qualification pour la coupe du monde, 500.000 Frs CFA de prime de victoire devant le Mali et 75.000 Frs CFA de prime olympique. Le ministre des Sports rentre au pays ce dimanche matin. En son absence, la délégation camerounaise ici au Rwanda sera dirigée par Fominky Romanius, le représentant du premier ministère à cette compétition. Fiche technique Cameroun (03) # Rwanda (00) Stade : Régional de Kigali Spectateurs : 2000 Climat : temps ensoleillé Durée : 90 et 3 Officiels : AC : Abder Gadir (Soudan), A1 : Marwa Aden (Kenya), A2 : Birumushahu (Burundi), A4 : Bennet Daniel (South Africa), Com : Mthetwa Adam (Swaziland). Avertissements : RAS Meilleurs joueurs : Zoua Jacques et Ekeng Patrick pour le Cameroun, Diarra Yacouba et Sow Samba pour le Mali Buts : Zoua (19’), Ekeng (25’) et Owona ( 44’) pour le Cameroun Équipes : Cameroun : 16-François Beyokol (cap), 4-Yaya Banana, 2-Daouda Haman, 6-Fomen Charley, 17-Seumo Gaétan, 13-Essengué Louis Parfait, 5-Enow Tabot, 11-Tiko Messina, 14-Ekeng Patrick (18-Bapidi, 76’), 10-Zoua Daogari (7-Nkoum Victor, 85’), 9-Owona Brice ( 3-Abad Nang, 61’). Remplaçants : 1- Joseph Asong, 8- Yannick Kamto, 12-Ndoumbé Bosso. Coaches : Alain Wabo, Engelbert Mbarga et Bienvenu Mboyong. Mali : 1-Mounkoro (cap), 2-Fane Drissa, 3-Ballo, 4-Sow, 6-Diabaté Souleymane ( 12-Bangoura, 34’), 8-Diarra Ousmane, 10-Mariko, 11-Diarra Yacouba, 15-Guindo, 17-Fall Moctar, 18-Simpara. Remplaçants : 5-Sylla, 7-Magassa, 13-Traoré Adama, 14-Sissoko, 16-Keita Adama. Coach : Dribril Dramane. Réactions des acteurs Abad Nang Sylvain : milieu de terrain du Cameroun « L’entraîneur lorsque j’entrais m’a dit d’aller fermer puisque nous menions déjà par 3 buts à 0, c’est ce que j’ai essayé de faire en empêchant au Maliens de construire. Je crois que nous avons fait le match que tous les camerounais attendaient. Maintenant pour la suite de la compétition nous allons jouer sans complexe, il fallait se qualifier pour la coupe du monde c’est fait maintenant il faut penser à rentrer au pays avec le trophée. » François Beyokol : capitaine des Lionceaux « Nous avons joué selon les consignes de l’entraîneur, il était question de presser cette équipe du Mali et ne pas leur laisser les espaces, c’est ce que nous, avons essayé de faire et le résultat est celui que vous connaissez. Je crois qu’après les deux premiers matches nous avons avec la permission du coach fait une réunion entre nous. Je crois que c’est à cette réunion que nous avons pris l’engagement de donner tout pour sauver l’honneur. Je tire un coup de chapeau à mes camarades qui ont été très vaillants. » Tiko Messina : attaquant Camerounais « Vous avez constaté que nous avons gagné par 3 buts à 0, ça n’a pas été facile parce que le mali est une très bonne équipe que nous respectons beaucoup, mais je crois cet après-midi nous étions déterminés à nous qualifier pour la coupe du monde, nous avons été très solidaires. Pour le prochain match étant donné que l’objectif qui est la qualification pour la coupe du monde est atteint, maintenant nous devons redoubler d’effort pour remporter le trophée que notre pays n’a plus remporté depuis 1995. » Alain Wabo : entraîneur des Lionceaux « Connaissant déjà les points de cette équipe du mali qui à mon avis est une bonne équipe qui joue de malchance, j’ai mis en place une tactique pour mettre cette équipe en difficulté. C’est un match que nous avons préparé avec minutie connaissant la majorité des joueurs du Mali. Nous sommes venus ici à Kigali pour nous qualifier pour la coupe du monde. C’était notre premier objectif ; l’appétit venant en mangeant, nous devons revoir nos ambitions et penser au trophée, mais pour cela il faut demain savoir qui sera notre adversaire de la demi-finale. » Dribril Dramane : entraîneur du Mali « Quand je vois le parcours de cette équipe pendant les éliminatoires où nous avons joué 10 matches sans défaite et ce qui se passe ici je ne comprends pas. Je crois que nous allons retourner au pays et faire notre autocritique pour savoir ce qui n’ a pas marché, et ce qui a été à la base d’une telle déculottée. Mais pour le match de cet après-midi, je crois que nous sommes tombés sur une équipe du Cameroun très réaliste, qui a concrétisé toutes les occasions de buts qu’elle s’est créées. »
  • E-mail 1
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique