Crash Kenya Airway: Inhumation des restes de 24 victimes non identifiés

Par Mathieu Nathanaël NJOG | Le Messager
- 29-Nov-2007 - 08h30   53074                      
0
Le cimetière du Bois des Singes abrite ce jeudi 29 novembre une cérémonie d’inhumation des restes de corps non identifiés.
Ce jeudi 29 novembre, à partir de 10 heures, une cérémonie d’inhumation des vingt-quatre (24) victimes non identifiées du crash de la Kenya Airways (survenu dans la nuit du 4 au 5 mai dernier à Mbanga Pongo) est organisé. Elle aura lieu au cimetière du Bois des Singes à Douala. A cette occasion, une messe sera dite en mémoire des défunts. La cérémonie est organisée par la commission de restitution des corps du crash du vol KQ 507 de Kenya Airways. Présidée par Fritz Ntoné Ntoné, délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, cette commission officielle regroupe toutes les parties prenantes de cet accident. Une importante délégation des responsables de la compagnie aérienne Kenya Airways et des représentants du gouvernement kenyan, arrivés à Douala hier mercredi participeront à cette cérémonie. Les familles des victimes concernées seront également présentes. Parmi lesquelles trois camerounaises. La première phase du processus de remise des restes de corps aux familles des victimes camerounaises a débuté le 5 novembre et s’est achevée le 16 novembre. Sur les 114 passagers morts dans ce crash, il y avait trente-cinq (35) passagers de nationalité camerounaise. Au finish, seules trente une (31) dépouilles ont effectivement été restituées. “ Dans le strict respect des normes en la matière et rendues aux familles respectives dans des cercueils en bois rectangulaires et identiques pour toutes les victimes ”, précise le service de la communication. Trois victimes camerounaises n’ont pas pu être identifiées et une dépouille est encore retenue par la commission de restitution, sur instruction de la justice. Dans ce dernier cas, les ayants-droit, divisés en deux camps, se disputent la récupération de la dépouille. L’affaire est encore pendant devant les juridictions de Douala. La restitution des soixante-huit (68) dépouilles des victimes étrangères a débuté le 23 novembre, sous la houlette des représentants de Kenya Airways à Douala. Elle s’achève ce jeudi avec la cérémonie sus évoquée. La compagnie Kenya Airways a permis aux familles de faire le voyage de Douala, pour entrer en possession de leurs dépouilles. Les dépouilles ont été acheminées par la compagnie Kenya Airways aux familles n’ayant pas fait le déplacement. Au total, seules quatre-vingt-dix (90) victimes ont été régulièrement identifiées au terme de trois mois de test Adn effectué en Europe. “ Malgré tous ces efforts, certains n’ont malheureusement pas pu être identifiées. Durant tout le processus, nous avons travaillé en étroite collaboration avec les familles et les avons régulièrement informées de l’évolution des recherches sur le terrain ”, affirme-t-on à la Kenya Airways.




Dans la même Rubrique