L'armée camerounaise s'offre sa première femme colonel.

Par | Cameroon-Info.Net
Yaoundé - 05-Jan-2001 - 08h30   65684                      
3
Jamais, au sein de la grande muette camerounaise, une femme n'avait dépassé le grade de lieutenant-colonel. Désormais, c'est fait.
L'histoire retiendra Rose Angeline Nga comme la toute première femme à accéder au grade de colonel de l'armée camerounaise. Pour une première, c'en est une. Jamais, au sein de la grande muette camerounaise, une femme n'avait dépassé le grade de lieutenant-colonel. C'est un manque qui vient d'être comblé. La fête des décorations dans les forces armées camerounaises du début de l'année en cours a vu la promotion, au grade de colonel, d'une femme, Rose Angeline Nga, qui a passé quinze années au total dans la défense nationale. Femme médecin, pédiatre de profession, elle avait intégré l'Ecole Militaire Interarmes du Cameroun (EMIAC) de Yaoundé en 1985. Rose Angeline Nga est décidément habituée des grandes premières car, c'est cette année là qu'une décision était intervenue d'ouvrir cette école aux femmes. Agée aujourd'hui de 40 ans, le colonel Nga est spécialisée en urgences et réanimation néonatale et exerce au service pédiatrique de l'hôpital militaire de Yaoundé. Bachelier du collège Sainte-Thérèse de Mva dans le département de la Lekié en 1978, Rose Angeline Nga est mère d'un enfant. Au regard de son âge relativement jeune, de son ambition avouée et de son acharnement au travail, il y a lieu de croire qu'elle ne s'arrêtera pas là. Espérons qu'un jour, l'armée camerounaise brisera un autre de ses tabous. Elle serait peut-être la première femme à tutoyer en tant que collègue autres Semengué, Tataw James, Nganso…
  • E-mail 4
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique