Le Cameroun intègre le Pool énergétique de l'Afrique centrale

Par | AFP
Yaoundé - 22-Oct-2003 - 08h30   52476                      
1
Le gouvernement camerounais et la Société nationale d'électricité nationale privée AES ont ratifié l'intégration du Cameroun au Pool énergétique de l'Afrique centrale (PEAC).
Le PEAC, créé le 12 avril à Brazzaville, prévoit une solidarité entre pays adhérents pour leur approvisionnement en énergie électrique. Il doit se concrétiser par des possibilités d'importation, d'exportation et de transit d'énergie électrique vers les pays nécessiteux. Selon le Secrétaire général de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC), Louis Sylvain Ngoma, sept des 11 pays de la CEEAC avaient déjà ratifié cet accord: Gabon, Centrafrique, RDCongo, Sao Tomé et Principe, Guinée équatoriale, Congo-Brazzaville et le Tchad. La campagne pour la signature de ce document constitutif va se poursuivre en Angola, au Burundi et au Rwanda, a ajouté M. Ngoma. Une étude financée par le Fonds africain de développement (FAD) à hauteur de deux milliards de francs CFA (304.898 euros) est en cours sur une interconnexion des réseaux électriques des 11 pays de la CEEAC




Dans la même Rubrique