Cameroun – Climat social: Le député Cabral Libii lance un mouvement de contestation

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Mar-2023 - 12h55   5720                      
0
Cabral Libii Capture d'écran
Malgré l’interdiction d’une manifestation projetée le week-end dernier, l’homme politique n’en démord pas. Il promet une mobilisation pour tous azimuts en faveur d’un meilleur climat social au Cameroun.

Cabral Libii, président du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN), vient de lancer le mouvement « Enough Enough » en français « trop c’est trop ». Le député à l’Assemblée Nationale estime que les Camerounais vivent une situation exécrable. Il dénonce notamment les délestages, les problèmes d’approvisionnement en eau potable, ceux liés à l’établissement de la carte nationale d’identité ou encore le coût élevé de la vie.  

A cet effet, le candidat à l’élection présidentielle de 2018 a annoncé la tenue, pour hier dimanche 19 mars 2023, d’une marche au quartier Mfandena, qui abrite le mythique stade omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Mais la manifestation, déjà interdite une première fois au motif qu’il y avait les élections sénatoriales, a été  a été proscrite une seconde fois par l’autorité administrative, arguant qu’il y avait risque de trouble à l’ordre publique.

Pour Cabral Libii, « il n’y avait aucun motif valable » pour justifier cette interdiction. La manifestation, dit-il dans une vidéo postée sur sa page Facebook, avait pour objectif de « donner la parole aux Camerounais pour exprimer leur ras-le-bol par rapport à ce que nous vivons. Trop c’est trop », tempête l’homme politique.

Les forces de l’ordre ont été mobilisées pour empêcher la tenue de ladite manifestation. Face à cette situation, le leader politique et ses affidés ont tenté de se réunir à son quartier général. Mais là encore, ils ont été dispersés par les gendarmes mobilisées pour la circonstance.

Tout en condamnant ce qu’il considère comme une entrave à la liberté d’expression, Cabral Libii promet que « rien ne nous arrêtera, nous nous battrons pour la cause des Camerounais ».

 

Cabral Libii en colère (c) Capture d'écran
Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique