Cameroun - Diplomatie: Le nouvel ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun Christopher J. Lamora est gay !

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Jun-2021 - 07h46   15241                      
59
Christopher J. Lamora Archives
Récemment auditionné au Sénat américain, le diplomate remercie le Président américain qui l’a nommé, ainsi que son mari pour son accompagnement.

Après le départ de Peter Henry Barlerin, en juillet 2020, un nouvel ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Cameroun vient d’être nommé. Le Président Joe Biden a choisi Christopher John Lamora, qui était jusque-là chargé des Affaires à l’ambassade américaine au Ghana.

L’ancien représentant des États-Unis auprès du Groupe de contact international pour la région des Grands Lacs a été auditionné au Sénat américain le 9 juin 2021. L’occasion pour lui de présenter ses chantiers prioritaires au Cameroun, notamment la résolution de la crise anglophone.

Mais en guise d’introduction, S.E Christopher J. Lamora a tenu à remercier le Président Joe Biden qui l’a désigné, ainsi que les membres de sa famille, notamment son mari, un certain Éric pour son accompagnement.

C’est donc un diplomate gay qui arrive au Cameroun. D’ailleurs, le nouvel ambassadeur assume pleinement son appartenance à la communauté LGBT.

«Être LGBT n'est pas toujours facile.  Je le sais. Depuis ces premières prises de conscience que nous sommes en quelque sorte différents des autres enfants à l'école, même si nous n'arrivons pas à mettre le doigt sur le pourquoi du comment. La compréhension croissante de la nature exacte de cette différence et, parallèlement, la nervosité et la peur de ce que cela signifie dans notre vie quotidienne. Nos familles et nos amis nous accepteront-ils pour ce que nous sommes, et nous soutiendront-ils et nous aimeront-ils, quoi qu'il arrive ? Serons-nous en danger face à ceux qui éprouvent le besoin d'intimider et de blesser les personnes LGBT ? Serons-nous en mesure de trouver un bon emploi et d'avoir une carrière épanouissante ?  Et si nous en obtenons un, risquons-nous de le perdre ?», avait-il déclaré lors de la cérémonie de Gay Pride (parade des gays) en 2019.

Il s’apprête à travailler dans un pays, présenté comme l’un des plus homophobes d’Afrique. Le Code pénal camerounais, dans son article 347 bis, punit d’une peine d’emprisonnement de 06 mois à 5 ans, les relations sexuelles consentantes entre personnes de même sexe.

Plusieurs membres de la communauté LGBT ont ainsi été récemment interpellés. Le plus célèbre de tous, Loïc Njuekam Midrel alias Shakiro, a écopé, le 11 mai dernier, d’une peine de prison ferme de 5 ans. Une condamnation dénoncée par l’ambassade américaine.

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique