Lithuanian foreign minister: "Russia is being beaten by Ukrainians, not by NATO"

Par Ahmet Gencturk/AA | AA
YAOUNDE - 21-Feb-2023 - 21h55   3394                      
1
The Lithuanian foreign minister on Tuesday said NATO is not at war with Russia

ATHENS (AA) – The Lithuanian foreign minister on Tuesday said NATO is not at war with Russia, an oft-repeated assertion by the West, which has been rejected by Russia.

“NATO is not at war with Russia. NATO hasn't even started a special military operation against Russia,” Gabrielius Landsbergis said on Twitter.

"Russia is being beaten by Ukrainians, not by NATO. This is getting embarrassing for some people, and it shows," he added.

Russia says the delivery of advanced weapons to Ukraine by NATO members is evidence of its involvement in the war, which is almost a year old. The military alliance, however, insists it supports Ukraine in its right to self-defense.

NATO argues its core task is to keep its 30 members safe, and ensure the conflict does not escalate and spread beyond Ukraine.

Earlier on Tuesday, Russian President Vladimir Putin suspended the country's participation in the New START nuclear treaty that aims to control and reduce strategic nuclear weapons deployed by the US and Russia.

In response, NATO Secretary-General Jens Stoltenberg called on Russia to reconsider its decision.

Turning to Putin's accusation that the West provoked and escalated the conflict in Ukraine, he said: "Nobody is attacking Russia. Russia is the aggressor.”

 

Ahmet Gencturk/AA

...

Ministre lituanien des Affaires étrangères: "la Russie est malmenée par les Ukrainiens, pas par l'OTAN"

Le ministre lituanien des Affaires étrangères a déclaré mardi que l'OTAN n'est pas en guerre contre la Russie, une affirmation maintes fois répétée par l'Occident et rejetée par la Russie.

"L'OTAN n'est pas en guerre contre la Russie. L'OTAN n'a même pas lancé une opération militaire spéciale contre la Russie", a déclaré Gabrielius Landsbergis sur Twitter.

"La Russie est actuellement malmenée par les Ukrainiens, pas par l'OTAN. Cela devient embarrassant pour certaines personnes, et cela se voit", a-t-il ajouté.

La Russie affirme que la livraison d'armes de pointe à l'Ukraine par les membres de l'OTAN est une preuve de son implication dans la guerre, qui dure depuis près d'un an. L'alliance militaire, cependant, insiste sur le fait qu'elle soutient l'Ukraine dans son droit à l'autodéfense.

L'OTAN fait valoir que sa tâche principale consiste à assurer la sécurité de ses 30 membres et à veiller à ce que le conflit ne s'intensifie pas et ne s'étende pas au-delà de l'Ukraine.

Le président russe Vladimir Poutine a suspendu mardi la participation de son pays au traité nucléaire New START, qui vise à contrôler et à réduire les armes nucléaires stratégiques déployées par les États-Unis et la Russie.

En réponse, le Secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a appelé la Russie à reconsidérer sa décision.

Revenant sur l'accusation de Poutine selon laquelle l'Occident a provoqué et intensifié le conflit en Ukraine, il a déclaré : "Personne n'attaque la Russie. C'est la Russie qui est l'agresseur".

Ahmet Gencturk/AA





Dans la même Rubrique