ameroun – CAN 2022: Le spectre des embouteillages monstres dévoile son visage à Douala, a l’occasion du match qui opposait le Cameroun au Mozambique

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-Nov-2020 - 07h28   4763                      
2
Akwa, au cœur de la ville de Douala Facebook
Dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2022 au Cameroun, la ville de Douala qui accueillait cette rencontre a été en partie paralysée par les bouchons.

Au-delà de la construction des infrastructures sportives et d’accueil, l’organisation d’une compétition internationale comme la Coupe d’Afrique des Nations, demande également l’édification d’un réseau routier conséquent et la mise sur pied d’un dispositif capable de juguler la circulation des biens et des personnes pendant cette dernière. Malheureusement pour le moment, certaines grandes villes du pays n’ont pas encore ce qu’il faut de coordination pour répondre efficacement à cette impérieuse nécessité. On a d’ailleurs pu s’en apercevoir le 12 novembre dernier à Douala, lors du match qui opposait le Cameroun au Mozambique.

A l’occasion de cette rencontre aller, qui comptait pour les éliminatoires de la CAN 2022 qui aura lieu au Cameroun, l’itinéraire menant au stade de la Réunification de Bepanda a été bloquée en raison du déplacement des joueurs. Conséquence, une partie de la ville a été paralysée pendant longtemps. Sortis s’enquérir de la situation, les reporters de Cameroon Tribune, le quotidien national bilingue ont interrogé certains usagers qui leur ont confié leur calvaire. «Du grand centre d’Akwa jusqu’au carrefour Bessengue, en passant par le rond-point Deido, la circulation était perturbée. Si nous avons deux matchs simultanément ou encore une rencontre d’une plus grande envergure, je crois que toute la ville de Douala sera paralysée», dixit Landry M. un homme d’affaires visiblement courroucé par cette situation.

«Ce jeudi-là, le dispositif sécuritaire mis en place a semblé débordé par l’ampleur des bouchons. Pourtant, les dispositions avaient été prises pour faciliter la circulation dans la capitale économique à l’occasion des évènements sportifs internationaux. Que va abriter le Cameroun. Des dispositions matérialisées à travers la mise en œuvre du Plan triennal d’urgence qui a permis de bitumer ou de réhabiliter de dizaines de kilomètres de routes dans nombre de quartier de Douala. Les bouchons provoqués par la sortie des deux équipes jeudi dernier s’explique donc difficilement», lit-on dans les colonnes du média gouvernemental.

Toutefois, à la Communauté urbaine, on affirme que le problème sera pris en charge graduellement et que les routes qui ont été dégradées à cause des précipitations, seront réhabilitées.

 

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique