Cameroun - Banditisme: La gendarmerie nationale neutralise deux présumés malfrats au cours d’un braquage dans un hôtel à Douala

Par Alain G. KANGA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Jun-2020 - 07h28   4470                      
3
des gendarmes devant un centre de vote à Yaoundé. Alain G. Kanga
L’opération s’est déroulée dans la journée de mardi 2 juin 2020.

Le scénario est digne d’un film hollywoodien ! Trois présumés malfrats décident de braquer un hôtel, situé au quartier Bonamoussadi à Douala. Le but est de mettre la main sur une prétendue somme de 30 millions de francs CFA. Ils s’arment de pistolet et d’un couteau et se rendent sur le lieu du braquage. Le plus jeune va jouer le rôle de la sentinelle.

«J’étais assis à la caisse, le jeune homme est venu me demander les prix des chambres. Je lui ai donné les prix. Il n’a pas fait 30 secondes, il est ressorti. Une minute après ils sont arrivés à trois. Ils soulèvent leur tee-shirt et me montrent l’arme. Un m’a tenu par le col de mon habit, m’a trainé jusqu’au bar et m’a demandé de m’allonger à même le sol. J’ai obtempéré. J’ai voulu regarder ce qu’il faisait, ils m' ont menacé», relate le caissier de l’hôtel sur les antennes de Canal 2 International.

Mais l’opération va mal tourner. Les éléments de  la légion de gendarmerie du Littoral, informés bien avant du forfait, sont venus jouer les troubles fêtes, en débarquant bien avant sur les lieux.

«Nous avons reçu un renseignement précis qui faisait état de ce qu’un groupe viendrait braquer cet hôtel. Nous sommes arrivés sur les lieux avant eux. Au moment où ils ont commencé nous sommes passés à l’action», a indiqué le colonel Pierre Aimé Bikele, commandant de la légion de gendarmerie du Littoral sur la chaîne verte.

Résultat des courses, un mort, un blessé et le cerveau de la bande en fuite.

Auteur:
Alain G. KANGA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique