Cameroun - Calixthe Beyala: «La manifuite est l’expression qui désigne quelqu’un qui manifeste partout sauf à l’endroit où sa manifestation aurait un sens»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Nov-2018 - 14h49   8678                      
61
Calixthe Beyala Archives
L’écrivaine franco-camerounaise s’attaque aux activistes qui organisent des manifestations hors de leur pays d’origine.

Cette sortie n’est pas anodine, au moment où plusieurs camerounais de la diaspora organisent ou envisagent de tenir des manifestations de protestation en Europe suite à la réélection de Paul Biya. « La manifuite est l’expression qui désigne quelqu’un qui manifeste partout sauf à l’endroit où se manifestation aurait un sens », a publié Calixthe Beyala sur sa page Facebook.

L’écrivaine franco-camerounaise affirme que cette attitude dénote « d'un trouble psychologique qui amène l'individu à ne plus savoir se repérer dans l'espace temps. Ainsi, il peut se trouver à Washington et croire qu'il est à Yaoundé.
Si un français venait à manifester à Douala au lieu de Paris pour réclamer l'augmentation de son salaire dans son pays d'origine, les spécialistes vous parleront de Manifuite/ Ce terme désigne un véritable d
ésordre psychiatrique. Le degré le plus avancé de la maladie s'appelle la marchitude ».

Sur un ton ironique, la lauréate du Grand prix de l’Académie française déclare : « Alors ces individus fortement atteints marchent, qu'il vente, pleuve ou neige. Ils marchent insoucieux du temps, des objectifs à atteindre, ne sachant même plus pourquoi ils marchent. Certains marchent à Paris pour demander le départ d'un président qui se trouve à six mille kilomètres de là. Ils sont convaincus que manifester à Londres contre un événement qui se déroule à Brazzaville pourrait changer le cours de l'histoire ! A ce jour, les chercheurs sont en quête d'un remède qui pourrait guérir de la manifuite ainsi que de la marchitude... Nous espérons que d'ici à deux décennies, ils trouveront le médicament contre ce grand mal qui mine notre continent ».

Voici l’intégralité de ce message qui suscite déjà la controverse sur les réseaux sociaux :

 

LA MANIFUITE OU MARCHITUDE EST L'EXPRESSION QUI DÉSIGNE CELUI QUI MANIFESTE PARTOUT SAUF À L'ENDROIT OÙ SA MANIFESTATION AURAIT UN SENS.

En réalité, il s'agit d'un trouble psychologique qui amène l'individu à ne plus savoir se repérer dans l'espace temps. Ainsi, il peut se trouver à Washington et croire qu'il est à Yaoundé. Si un français venait à manifester à Douala au lieu de Paris pour réclamer l'augmentation de son salaire dans son pays d'origine, les spécialistes vous parleront de Manifuite/ Ce terme désigne un véritable désordre psychiatrique. Le degré le plus avancé de la maladie s'appelle la marchitude.

Alors ces individus fortement atteints marchent, qu'il vente, pleuve ou neige. Ils marchent insoucieux du temps, des objectifs à atteindre, ne sachant même plus pourquoi ils marchent. Certains marchent à Paris pour demander le départ d'un président qui se trouve à six mille kilomètres de là. Ils sont convaincus que manifester à Londres contre un événement qui se déroule à Brazzaville pourrait changer le cours de l'histoire ! A ce jour, les chercheurs sont en quête d'un remède qui pourrait guérir de la manifuite ainsi que de la marchitude... Nous espérons que d'ici à deux décennies, ils trouveront le rmédicament contre ce grand mal qui mine notre continent. Bises à tous.

Fred BIHINA

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique