Cameroun - Chantiers de la CAN: Le nouveau visage du stade Paul Biya d’Olembe après la résiliation du contrat avec le constructeur italien PICCINI

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Dec-2019 - 04h38   9849                      
24
Enceinte stade Paul Biya Wilfried ONDOA
Il présente deux visages différents. Le constat a été fait hier (30 novembre 2019), au lendemain de la décision du ministre des Sports et de l’Education Physique, de résilier le contrat avec Gruppo PICCINI, l’entreprise adjudicataire de ces travaux. Nous avons visité l’enceinte et les alentours du stade.

Arrivée au stade Paul Biya d’Olembé en début d’après-midi du 30 novembre 2019, le constat fait sur le terrain est, alarmant. Le stade phare des infrastructures de la Coupe d’Afrique des Nations 2021 qui doit se jouer au Cameroun, n’a rien de rassurant. Les travaux sont abandonnés.

Vue de l’extérieur, le joyau qui a pour nom de baptême le nom du Président de la République présente des caractères achevés. La structure métallique sur laquelle va reposer la peau de pangolin qui doit servir de couverture du stade est au niveau des finitions. On aperçoit quelques ouvriers de l’entreprise qui fût jusqu’à la veille maître d’œuvre, perchés sur cette structure métallique pour les derniers montages. Elle est presqu’achevée. On a l’impression que tout va bien.

Il faut se retrouver dans l’enceinte du stade, pour constater le caractère inachevé de ce dernier. Au niveau des gradins, les 60 000 chaises sont déjà fixées. Les cabines de presse sont construites, mais rien de plus. Les vestiaires ne sont pas achevés.

Sur ce qui va servir d’aire de jeux, le gravier se fait étaler par quelques ouvriers. D’après les techniciens, il reste encore une dernière couche végétale avant la pose du gazon.

Aire de jeux stade d'Olemebe (c) Wilfried ONDOA

La centrale d’énergie qui doit alimenter tout le stade en énergie électrique,  n’existe pas encore au stade Paul Biya. Elle est en construction, toujours au niveau de la fondation.

Centrale d'énergie (c) Wilfried ONDOA

L’aire de jeux et la charpente sont les endroits du stade où l'ont apperçoit quelques ouvriers. Environs 60 personnes. Les autres endroits sont abandonnés, pas d’activités. La construction de l'hôtel ou encore des stades annexes est abandonnée.

Les ouvriers qu’on a pu approcher comptent des arriérés de salaire de plusieurs mois.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique