Cameroun - Crise anglophone: Maurice Kamto sera l’avocat défenseur des manifestants arrêtés à Bamenda

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
DOUALA - 11-Jan-2017 - 17h37   50763                      
14
Maurice Kamto, Président du MRC Archives
Le président national du MRC fait partie d’un groupe constitué par la commission des droits de l’homme de l’ordre des avocats du Cameroun.

On l’a appris lundi 9 janvier 2017. Maurice Kamto, le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun va défendre certains des manifestants appréhendés lors des événements tristes de Bamenda et incarcérés à Yaoundé. Le juriste fait partie du groupe d’avocats  constitués par la commission des droits de l’homme de l’ordre des avocats dans le but de défendre les personnes incarcérées à la prison centrale de Kondengui, à Yaoundé.

Ils vont aussi intervenir afin que les détenus mineurs soient libérés. Mardi, ils sont allés informer le commissaire du Gouvernement du Tribunal militaire de leur constitution pour la défense des intérêts de ceux-ci. 

Le professeur spécialiste des questions de droit, Maurice Kamto, n’en sera pas à sa première expérience d’avocat.  Il  a été l’avocat du Cameroun lors du procès de la péninsule de Bakassi que le Nigéria voulait arracher à son pays. L’ancien ministre délégué à la justice a remis la robe il y a environ un mois pour défendre la Guinée Equatoriale dans le procès dit «des biens mal acquis».

Teodorin Obiang, le fils du président équato-guinéen Téodoro Obiang Nguema est accusé d’avoir acquis pour des dizaines de milliards de FCFA d’argent public de son pays un patrimoine. Un mandat d’arrêt a été décerné contre lui en 2012 par la justice française qui a aussi saisi courant 2012 un hôtel luxueux de 4 000 m2 situé à Paris et attribué la famille présidentielle de Guinée Équatoriale.

C’est en réaction à ces actions que ce pays a saisi la Cour internationale de justice de La Haye et appelé Maurice Kamto pour le défendre. Reste que sa constitution fait polémique. Ses détracteurs lui reprochent de défendre des causes contraires à l’idéologie de son parti. 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique