Cameroun - Crise anglophone: Selon le leader sécessionniste, il n’y aura pas de violence ce 1er octobre 2017 dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest

Par Peter KUM | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 01-Oct-2017 - 11h49   21797                      
57
Sisiku Ayuk Tabe Ayuk Tabe
Sisiku Ayuk Tabe appelle ses partisans au respect des droits des personnes vivant dans ces régions.

Dans un communiqué de presse publié tôt ce 1er octobre 2017, le leader des sécessionnistes du Southern Cameroons appelle ses partisans au calme et rassure la population résidente des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest qu’il n’y aura pas de violence ce dimanche dans ces régions. «Ce 1er octobre 2017, nous allons commémorer la restauration de l’indépendance du Southern Cameroons et lancer des plans pour sécuriser des infrastructures importantes dont notre pays a besoin», lit le communiqué de Sisiku Ayuk Tabe.

Le leader sécessionniste indique que dans le Southern Cameroons, il y a aussi leurs frères et sœurs de la République du Cameroun, du Nigeria, d’Afrique du Sud, des Etats-Unis d’Amérique, d’Angleterre, d’Allemagne, du Canada et des autres pays qui y vivent. «Toutes ces personnes n’ont rien à craindre pendant cette période critique de la transition», rassure Sisiku Ayuk Tabe.

 «Le Governing Council par ce message invite la population du Southern Cameroons à traiter toute personne vivant sur notre territoire avec beaucoup de respect», indique le leader. Il précise que toute personne étrangère est la bienvenue sur leur territoire si jamais elle respecte les lois et contribue à la construction de la cité.

«Nous invitons aussi tout citoyen du Southern Cameroons résident en ce moment à l’étranger à continuer à respecter les lois de son pays d’accueil», conclut-il.

Le communique (c) Ayuk Tabe
Auteur:
Peter KUM
 contact@cameroon-info.net
 @mafanypet
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique