Cameroun - Crise anglophone: Un militaire et 12 sécessionnistes tués à Mundemba (Sud-Ouest)

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 09-Mar-2018 - 09h00   23235                      
24
Des militaires camerounais Archives
Ils ont trouvé la mort le 7 mars dernier lors des combats qui ont opposé l’armée aux séparatistes

Selon des sources sécuritaires, le maître principal Abdallah a été tué le 7 mars 2018 par des secessionnistes, alors qu’il assurait la garde d’un poste avancé de la marine à à Mundemba dans le département du Ndian, région du Sud-Ouest.  L’attaque est survenue aux environs de 19 h pendant qu’une forte pluie s’abattait sur la localité.

Selon les mêmes sources, des échanges de coups ont eu lieu et au terme de la contre offensive lancée par l’armée, douze sécéssionnistes arrivés en groupe ont été abattus. Deux autres ont été arrêtés avec des armes de chasse et des munitions. Les deux séparatistes ont été transférés hier 8 mars 2018 à Buéa ainsi que la dépouille du soldat Abdalah.

Depuis le début de la crise anglophone il y a 16 mois, marquée par des attaques armées en octobre 2017, une vingtaine d’éléments des forces de defense et de sécurité (gendarmes, policiers et militaires) ont été tués par des séparatistes anglophones qui réclament l’indépendance des deux régions du Sud-Ouest et Nord-Ouest du pays. Mais Yaoundé ne l’entend pas de cette oreille et mène une guerre acharnée contre ces derniers.

 

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique