Cameroun – Débrayage: Les transporteurs routiers de marchandises du Cameroun en grève à partir de ce 13 Octobre !

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Oct-2021 - 10h41   2691                      
0
les transporteurs du corridor Douala-Bangui droits reservés
Dans le document qui annonce leur mouvement d’humeur, ils se plaignent notamment d’exploitation et de maltraitance. Ils réclament une convention collective qui les protège et la sécurité sociale.

Les travailleurs des transports routiers de marchandises ne sont pas sur les pistes depuis les premières heures de ce 13 Octobre. Ils ont décidé d'arrêter de travailler un mois après  le dépôt de leur préavis de grève. Dans le document qui annonce leur débrayage, ils formulent plusieurs plaintes. « Nous ne sommes  pas des esclaves. Disons non. Non à l’exploitation. Non à la maltraitance. Non aux mauvaises conditions de travail. Non aux abus de toutes sortes dont nous sommes victimes (contraintes par corps, tracasseries, abus d’autorité, manque de contrat de travail) », lit-on dans cette espèce de communiqué.    

Les grévistes y réclament le respect de leurs droits, la convention collective qui doit les protéger, la sécurité sociale pour tous, le travail décent,  le respect de leurs libertés.  Six syndicats coordonnés par  Pierre Nyemeck  de la CGSTC  (Confédération Générale des Syndicats du Secteur des Transports du Cameroun) participent au mouvement d’humeur que ses organisateurs veulent « pacifique » et « sans casse ». 

Ce sont le SNCRC (Syndicat National des Conducteurs Routiers du Cameroun),  l’UNCPC  (Union Nationale des Camionneurs Professionnels du Cameroun), la SCTRC (Syndicat des chauffeurs de transport routier au Cameroun, Groupe Solidaire, le SYNTRAPTCAM (Syndicat national des travailleurs professionnels des transports routiers du Cameroun) et le SYNCPROTCAM (Syndicat National des Chauffeurs Professionnels du Cameroun). Mais la grève pourrait ne pas durer.

Nous apprenons qu'une action de conciliation a été initiée par le coordonnateur général du Bureau de Gestion du Fret Terrestre, El Hadj Oumarou. Il convie ce 13 octobre à Douala, tous les membres de la plateforme syndicale des organisations socioprofessionnelles des transports routiers du Cameroun à une « concertation portant sur les préoccupations des travailleurs du secteur des transports routiers des marchandises contenues dans le préavis de grève du 13 Septembre 2021 ».

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique