Cameroun - Horreur: Un officier de police décapité à Bamenda

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 21-Oct-2019 - 09h54   13632                      
53
Paul Wana archives
La tête sans corps de Paul Wana a été retrouvée le 20 octobre 2019 dans une rue de la capitale régionale du Nord-Ouest.

L’image insoutenable a fait le tour des réseaux sociaux. La tête, sans le corps, de Paul Wana, officier de police, en service au commissariat du 3è arrondissement de Bamenda, a été retrouvée le dimanche 20 octobre 2019 dans une rue du chef-lieu de la région du Nord-Ouest.

Les sources sécuritaires soupçonnent les groupes séparatistes, coutumiers de ce genre d’exécution.

Cette découverte macabre intervient moins de trois semaines après un autre assassinat horrible qui avait choqué l’opinion. Celui de Florence Ayafor, une gardienne de prison qui travaillait à la prison de Bamenda. Ses bourreaux, après l’avoir tué, avaient mutilé sa dépouille.

Cette situation témoigne d’une escalade grandissante de la violence contre les agents de l’Etat, depuis la tenue du Grand Dialogue National.

Faisant suite à ces meurtres en série, les Etats-Unis, l’Union Européenne et l’ONU continuent d’encourager le gouvernement camerounais à tenir des discussions inclusives avec toutes les parties.

Une demande à laquelle Yaoundé oppose une fin de non-recevoir. Dans une récente interview à la CRTV, le média d’Etat, René Sadi, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement a indiqué qu’il n’y aura pas d’autres assises nationales après celles tenues au Palais des Congrès de Yaoundé du 30 septembre au 4 octobre 2019.

Fred BIHINA

 

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique