Cameroun - Justice : Soupçonné de ‘‘trafic d’armes’’, le militant du MRC, Engelbert Lebon Datchoua, est détenu au SED

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-Sep-2019 - 12h08   6754                      
15
Engelbert Lebon Datchoua archives
Son avocat dénonce une nouvelle manœuvre d’intimidation.

On en sait un peu plus sur l’arrestation d’Engelbert Lebon Datchoua. Ce militant du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) a été interpellé le 6 septembre 2019 au Tribunal Militaire de Yaoundé alors qu’il voulait assister à l’ouverture du procès du leader de son parti, Maurice Kamto et de ses 90 coaccusés.

Lebon Datchoua est actuellement détenu au Secrétariat d’Etat à la Défense (SED), informe son avocat, Me Emmanuel Simh, par ailleurs troisième vice-président du MRC. Il précise que son client est soupçonné de ‘‘trafic d’armes’’ en complicité avec un homme de nationalité centrafricaine.

Le mis en cause a été présenté au commissaire du gouvernement hier 9 septembre, avant d’être renvoyé en cellule pour confrontation avec son complice présumé.

Son avocat dénonce une nouvelle manœuvre d’intimidation des militants du MRC, qui serait orchestrée par le pouvoir de Yaoundé. «Qu’on me dise en quoi et pourquoi M. Datchoua pourrait être impliqué dans une affaire de trafic d’armes? Il s’agit d’un montage», déclare Me Simh, qui se dit confiant que son client en sortira blanchi.

Ce n’est pas la première fois ces derniers mois que M. Lebon Datchoua est confronté à des ennuis judiciaires. Il fait partie des militants du MRC arrêtés en janvier dernier après les premières marches blanches. Il avait été libéré après plusieurs semaines passées à la prison centrale de Yaoundé-Kondengui.

Fred BIHINA

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique