Cameroun - Me Charles Tchakounté Patié: « Le Barreau du Cameroun n’entretient de relations avec aucun parti politique »

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 24-Sep-2019 - 14h57   2372                      
0
Me Charles Tchakounté Patié Facebook
Dans l’interview qu’il a accordé à la CRTV le 23 septembre 219, le bâtonnier de l’Ordre des avocats du Cameroun se satisfait de la concertation menée avec le gouvernement depuis quelques semaines.

 

A l’occasion de la reprise du travail survenant après les 5 jours de grève observés par les  avocats du Barreau du Cameroun, le bâtonnier s’est exprimé. Me Charles Tchakounté Patié a répondu aux questions de la rédaction du Poste national de la CRTV ce 23 septembre 2019. D’entrée de jeu, il a contesté les « allégations » de ceux qui accusaient le Barreau de proximité avec certains partis politiques. « Le Barreau considère ces allégations comme une injure à la limite. C’est dénier au Barreau son indépendance et sa capacité à s’assumer comme institution civile de premier ordre », a-t-il protesté non sans s’employer à dissiper la confusion dans l’esprit de ceux qui lui imputent la résolution du Conseil de l’Ordre qui a confirmé le récent débrayage.

 

Me Tchakounté Patié explique qu’ils sont 15 membres qui constituent le Conseil de l’Ordre du Barreau et fait savoir que la décision de suspendre le port de la robe est une résolution qui a été prise « de façon collégiale et en toute responsabilité ». Le patron du Barreau fait savoir que « les concertations avec le gouvernement se poursuivent. Des réunions périodiques se tiennent qui visent à identifier, collecter toutes les préoccupations des avocats afin que le gouvernement leur donne tel traitement ». Il précise que le Barreau n’a pas attendu le Dialogue national pour poser ses problèmes aux autorités. Il évoque le mémorandum remis au premier ministre et qui ajoute-t-il, « résume à la fois les constats et les préconisations du Barreau du Cameroun ».

 

Charles Tchakounté Patié le groupe en charge des revendications des avocats continue à travailler et qu’il ne s’est pas arrêté même au moment de la grève.  «Les deux parties sont en bonne intelligence. Le gouvernement a bien compris que les préoccupations du Barreau du Cameroun  sont exclusivement corporatistes, que le Barreau du Cameroun n’entretient de relations avec aucun parti politique. Je me satisfais  de cette concertation qui est en cours en nourrissant l’espoir qu’elle permettra de résoudre de manière durable les problèmes des avocats qui sont exclusivement professionnels », dit la bâtonnier au sujet des concertations entamées avec le gouvernement.  

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique