Cameroun - Obsèques de Monseigneur Jean-Marie Benoit Bala: L’hommage émouvant de son «voisin», Monseigneur Sosthène Bayemi, évêque d’Obala

Par Wiliam TCHANGO | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 31-Jul-2017 - 13h05   12304                      
1
Mgr Bayemi et Mgr Bala Mgr Bayemi
Le grand prélat catholique assure que le « diviseur » qui « essaye de semer la zizanie dans le troupeau » du seigneur n’aura pas le dernier mot.

Les obsèques de Monseigneur Jean-Marie Benoit Bala, évêque de Bafia dont le corps sans vie avait été sorti des eaux de la Sanaga le 2 juin 2017 auront lieu cette semaine, précisément du 2 au 3 août 2017 à Bafia.  Ces événements se dérouleront dans une ambiance délétère alors que les causes de son décès ne font toujours pas l’unanimité.

Mais les hommages se multiplient à l’égard de ce grand prélat « brutalement assassiné » selon la conférence épiscopale du Cameroun. Le dernier en date, celui très émouvant de Monseigneur Sosthène Bayemi, évêque d’Obala, le diocèse voisin de celui de Bafia. « Je voudrais juste te dire Adieu, à Dieu, A nous revoir », introduit-il. « Tu nous quittes. Et, ton départ me révèle encore notre précarité, notre fragilité. Oui, nous les Apôtres ressemblons à des gens qui portent un trésor dans des poteries sans valeur, ainsi, on voit bien que la puissance extraordinaire que nous avons ne vient pas de nous mais de Dieu », poursuit-il.

Monseigneur Bayemi explique que le départ de celui qu’il nomme affectueusement « Voisin » lui a donné de réaliser combien la puissance de Dieu « permet à ce que, même si nous subissons l’épreuve, nous ne soyons pas écrasés, même si nous sommes pourchassés, le seigneur ne nous abandonne jamais ». De cette mort tragique qui selon lui a des similitudes avec la passion du Christ, l’évêque d’Obala rassure Monseigneur Bala qu’il en sort grandi, « avec la certitude que le rocher de la foi sur lequel le seigneur a fondé son église résistera toujours aux assauts des forces des ténèbres ». Ni le malin qui essaie de semer l’ivraie dans le champ du seigneur, ni le diviseur qui essaye de semer la zizanie dans le troupeau du seigneur n’auront le dernier mot, rassurent le grand prélat.

L’hommage de Monseigneur Sosthène Bayemi:

Lalettre d'adieu 1/2 (c) Mgr Bayemi
La lettre d'adieu 2/2 (c) Mgr Bayemi
Auteur:
Wiliam TCHANGO
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique