Cameroun - Pharmacie hospitalière: Les pharmaciens débattent des enjeux de sa vulgarisation pour mieux accompagner le malade vers la guérison

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 24-Sep-2017 - 01h06   988                      
2
Photo de famille Cameroon Young Pharmacists F. NONOS
Organisé hier vendredi à Douala par la Cameroon young pharmacist (CYP), le premier symposium sur la profession a permis de dresser un état des lieux et ses problématiques.

Ils sont peu connus du public, alors qu’ils affirment jouer un rôle majeur dans la chaîne de traitement et de guérison des malades. Au cours du premier symposium sur la pharmacie hospitalière organisé hier par la CYP, les participants ont été édifiés sur les différences entre la pharmacie hospitalière et la pharmacie d’officine.

Dr Thérèse Abong Bwemba, a tenu à lever quelques équivoques: « le pharmacien hospitalier est différent du pharmacien d’officine ou du pharmacien biologiste en ceci qu’il intervient au niveau de l’hôpital dans l’usage rationnel du médicament. C’est également lui qui doit participer au comité thérapeutique dans un hôpital, s’occuper de la stérilisation de tout ce qui concerne le médicament au sein des hôpitaux », explique la pharmacienne. Avant de poursuivre en nuançant: « c’est complètement différent du pharmacien qui travaille dans le privé dans une officine ».

Des échanges, il en ressort des défis qui interpellent la profession. A en croire Dr Prosper Hiag, président de l’Ordre national des pharmaciens, la moitié des 150 pharmaciens formés par an dans le pays depuis peu, exercent dans les hôpitaux et ne savent pas quoi y faire. Il est donc question au cours de ce symposium, explique-t-il, de leur apprendre les bonnes pratiques et surtout les relations avec les médecins qui ne sont pas toujours cordiales. Le problème relatif à la décence de la profession n’est pas le moindre. Pour Dr Prosper Hiag, la première chose pour le pharmacien hospitalier est de trouver un emploi décent. Une fois qu’il le trouve, conseille-t-il, le pharmacien doit exercer sa profession telle qu’il l’a apprise avec éthique et déontologie.

Il convient cependant de préciser, font savoir les pharmaciens, que la pharmacie hospitalière peut être exercée par tout pharmacien. A travers le partage d’expérience, le premier symposium sur la pharmacie hospitalière, a par ailleurs permis aux participants de débattre entre autres de la résistance antimicrobienne, de la promotion de l’usage responsable des antibiotiques. Ce symposium se situe dans le cadre des activités liées à la célébration de la journée mondiale de la pharmacie le 25 septembre prochain. 

Auteur:
Frédéric NONOS
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique