Cameroun - Plaidoyer: Des députés américains s’opposent à l’expulsion des ressortissants camerounais en situation irrégulière aux Etats-Unis

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Nov-2020 - 09h40   8219                      
11
La diaspora camerounaise a New York Cameroon-Info.Net
Dans une lettre adressée le lundi 9 novembre 2020 au Sous-secrétaire d’Etat américain aux affaires africaines, Tibor Nagy, des membres du congrès plaident pour qu’il contribue à mettre un terme à cette initiative engagée par le département de la sécurité intérieure.

Après le rapatriement au Cameroun, le 13 octobre 2020, de 60 citoyens camerounais en situation irrégulière aux Etats-Unis, le département de la sécurité intérieure de ce pays a également prévu d’expulser 21 Camerounais à la date du mardi 10 novembre 2020. Une initiative à laquelle s’opposent certains députés, défenseurs de la cause noire et hispanique au congrès américain. Joaquin Castro, Karen Bass, Ilhan Omar et Cedric Richmond, ont saisi par correspondance, datée du lundi 9 novembre 2020, le Sous-secrétaire d’Etat américain aux Affaires africaines, Tibor Nagy, afin qu’il intercède auprès du département de la sécurité intérieure pour stopper cette action.

Les députés américains soutiennent que les Etats-Unis ont à maintes fois reconnu que le Cameroun était sous l’emprise des violences et de l’instabilité politique, notamment dans ses régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ; et que l’Ambassade des Etats-Unis à Yaoundé, tout comme Tibor Nagy lui-même, ont souvent condamné les cas avérés de violations des droits de l’homme dans ce conflit. Pour eux, les autorités américaines ne sauraient donc (r)envoyer ces citoyens dans la gueule du loup.

«Nous vous demandons donc d’utiliser tous les outils à votre disposition en tant que Sous-secrétaire d’Etat aux affaires africaines, pour arrêter le vol d’expulsion du 10 novembre et toutes les futures expulsions vers le Cameroun», plaident les députés signataires de la lettre à Tibor Nagy, convaincus que le diplomate américain peut peser de son poids pour infléchir la position du département de la sécurité intérieure.

 

 

 

 

 

 

 

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique