Cameroun - Recrudescence des assassinats horribles en zone anglophone: Le gouvernement exprime son indignation et rejette toute responsabilité de l’armée

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Aug-2020 - 14h00   2064                      
8
Rene Sadi Archives
Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, René Emmanuel Sadi a publié un communiqué à ce sujet ce 13 août 2020.

Ces derniers jours, les régions anglophones, en guerre depuis quatre ans, ont enregistré des assassinats particulièrement barbares de civils par des présumés séparatistes. Les images insoutenables de deux de ces assassinats horribles circulent dans les réseaux sociaux, suscitant une indignation généralisée.

Le 4 août 2020, la jeune Mbah Tresor a été froidement abattue par son compagnon, un sécessionniste, à Mankon, dans la région du Nord-Ouest. Le 11 août, c’était au tour de la jeune Confort Tumasang (32 ans), d’être tuée à coups de machette à Muyuka (Sud-Ouest). Le communiqué du porte-parole du gouvernement indique que la première victime était soupçonnée de collaborer avec les autorités et la seconde avait refusé d’adhérer aux thèses et visées des séparatistes.

René Emmanuel Sadi, au nom du gouvernement camerounais, «condamne fermement ces actes odieux insoutenables, commis par des bandes terroristes et sécessionnistes qui, pour des raisons absurdes, illégitimes et inadmissibles continuent d’ôter la vie à tout vent à d’honnêtes et innocents citoyens».

Par ailleurs, ajoute le ministre de la Communication, «le gouvernement dénonce les allégations mensongères, ainsi que les subterfuges et autres manœuvres fallacieuses desdites bandes armées qui, après avoir commis des atrocités de toutes sortes contre les populations des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les imputent sans scrupule à nos forces de défense et de sécurité à travers le biais des campagnes éhontées par le biais des réseaux sociaux».

Après avoir transmis les condoléances du Chef de l’Etat aux familles des victimes, le porte-parole du gouvernement «interpelle celles et ceux qui, tapis dans l’ombre, notamment à l’étranger, n’ont de cesse de soutenir les rebelles sécessionnistes des deux régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et d’encourager la perpétuation des atrocités innommables par des hors-la-loi sur les populations desdites régions… De même, le gouvernement en appelle, une fois de plus, à la coopération des pays amis où sont hébergés les commanditaires de cette rébellion afin d’aider à leur neutralisation et à la consolidation du processus de pacification des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest».

 

 

 

 

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique