Cameroun: Selon le cabinet français des études médias Médiametrie, l’audience des médias du Cameroun est en baisse au second semestre 2017

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 09-Mar-2018 - 06h37   3437                      
2
CRTV News Capture d'ecran
La télévision, la radio tombent respectivement à 76,7% et 53,3%, alors que le seul indicateur en hausse (48,2%) reste le nombre de personnes connectées à Internet.

Le sondage dont les résultats ont été publiés le 1er mars dernier, a été réalisé entre le 10 septembre 2017 et le 5 février 2018 par téléphone, auprès de 1681 personnes de 15 ans et plus vivant dans quatre villes (Douala, Yaoundé Bafoussam et Bamenda). D’après Médiamétrie, l’audimat a connu une baisse significative ces six derniers mois.

S’agissant de la télévision, l’audience cumulée est tombée à 76,7% contre 84% au premier semestre, tandis que la durée d’écoute est passée de 4h9 mn à 4h43. Dans le top 5, la Cameroon radio and television corporation (CRTV), la télévision publique rassemble le plus de telespectateurs, tandis que la première place de la chaine d’information revient à France 24. Novelas Tv, Trace et la chaine locale Canal 2 internationale sont leaders respectifs dans les séries et musique.

L’audience de la radio est aussi en baisse avec 53,3 % contre 58,6% au premier semestre tandis que la durée d’écoute est de 2h32mn contre 2h 45 mn. La radio publique, CRTV occupe également la tête du peloton des cinq meilleures. La française RFI conserve la première place sur le segment international. Les deux radios locales, Balafon et Bonne nouvelle complètent la liste aux cotés de la britannique BBC.

Cette baisse d’audimat n’épargne pas la Télévision numérique terrestre (TNT), qui cumule 47,4% d’intentions défavorables contre 43,4% précédemment. Ce qui réduit les intentions d’équipement en TNT de 33,1% à 29,5%.

Quant à Internet, le taux de possession de Smartphone à titre individuel a été étudié pour la première fois et s’élève à 43,4%. Le seul indicateur en hausse (48,2%) par rapport au premier semestre (47,4%) reste le nombre de personnes connectées, même si le taux d’inscription à un réseau social est légèrement en baisse sur les 15 ans et + (64,6 contre 68,6), mais aussi sur les 15-24 (68 contre 75,3).

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique