Cameroun/France - Dénonciation: J.Rémy Ngono accuse Patrice Nganang d’être «un espion à la solde du régime Biya»

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 27-Apr-2020 - 15h19   7283                      
16
J. Remy Ngono capture d'écran
Le journaliste trouve suspecte la rencontre de l’écrivain avec le délégué général à la Sûreté Nationale il y a quelques années à Yaoundé. Il soutient que l’universitaire a profité de l’emprisonnement de Maurice Kamto pour se faire de l’argent.

Les opposants au régime de Paul Biya installés à l’étranger continuent  de se tirer dans les pattes. Cette fois-ci c’est le journaliste J.Rémy Ngono qui prend en grippe l’écrivain et universitaire Patrice Nganang. Dans son direct-fleuve du 25 Avril 2020, le chroniqueur football de Radio France Internationale (RFI) déclare que l’enseignant de la Stony Brook university de New-York est un agent du régime de Yaoundé.  

« Il y a un autre là qu’on appelle concierge de bar, concierge de vente de T shirts. Il se moque de Maurice Kamto. Regardez-moi un type comme ça ! Lui aussi,  un grand espion ! Je n’ai jamais été à côté de lui parce que je connais ! Le régime a monté une fausse arrestation. On va le prendre à l’aéroport international de Douala à 24 heures. Et c’est sa femme qui appelle pour dire qu’on l’a arrêté. On le transfère vite à Yaoundé. Il arrive au SED là d’où vous ne pouvez pas sortir sans être copieusement battu, sans pisser. Puisqu’il vient rire de Maurice Kamto. Et nuitamment, on le transfère à la Police Judiciaire pour se reposer. Au SED on te fouette. On te met à la balançoire ? Tu vas  parler ! On lui donne de bonnes nourritures. Et après on ameute tout le monde».

L’ancien chef de chaîne de Radio Siantou dénonce les appels au génocide des Bulu lancés par l’écrivain à succès. Il conseille: «Mesdames et messieurs ne tombez pas dans les erreurs des Nazis comme celui-là. Il travaille avec le régime. J’en ai des preuves ! C’est pour cela que vous voyez que dans les manifestations je n’ai jamais été à côté de lui. Jamais ! Parce que je savais déjà qui il était. Comment est-ce que vous pouvez dire que vous combattez le régime Biya et vous êtes avec le délégué général à la Sûreté Nationale dans son bureau ! Mais rencontrez-le comme ça. Ce n’est pas n’importe qui hein ! Mbarga Nguélé ! Et c’est de là qu’ils ont fait leur accord».

Toujours sur sa lancée, Rémy Ngono accuse Nganang d’avoir livré le leader séparatiste Ayuk Tabe aux autorités camerounaises. Comme autre preuve de la collaboration du sulfureux opposant avec le régime de Yaoundé, il cite son lieu de résidence, New Jersey. Là où vit aussi  l’ancien  leader estudiantin camerounais Corentin Talla. Selon lui, tous ont été installés là-bas par le pouvoir. «Fochivé les a retournés comme ça. Comment se retrouvent-ils dans le même quartier ? Cela veut dire qu’ils font le même job ! ».

Rémy Ngono ajoute que Nganang a fait de l’emprisonnement de Maurice Kamto en 2019 une source d’enrichissement. «Il savait que plus Maurice Kamto va rester en prison, plus il va faire ses affaires, les fructifier». Il lui demande de rentrer dans les amphis.  «Mais va enseigner ! C’est  ça ton métier. Ton métier c’est pas vendre des Tshirts», moque Rémy Ngono.   En guise de réponse aux accusations du consultant de football, Patrice Nganang a posté dimanche : «Il parait que Ngono dit que j’étais au Sed. Ce type est journaliste ? Je n’y étais pas. Pardon, mola, va à l’école de journalisme, j’y enseigne».

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique