COCO MBASSI: Album intimiste, très acoustique, prédominance de la voix de Coco, prise de risque maximun, Sepia ne veut s'inscrire dans aucun genre prédéfini et canonique, pourtant il s'écoute agréablement.

Par | Cameroon-Info.Net
PARIS - 27-May-2003 - 08h30   53121                      
0
Coco Mbassi se positionne dans la nouvelle génération des musiciens africains qui s'affranchissent progressivement des tutelles autoritaires des contextes musicaux locaux, du fait de leurs expériences de l'extérieur, et du fait d'une démarche authentique de musiciens. Entre syncrétisme et clectismes, cette génération aura certainement la responsabilité d'assumer une continuité musicale riche, diversifié, mais plus signifiante. Attention aux décrochages!!!
Sepia est peut-être ce stade de l'évolution de Coco,davantage clectique, c'est à dire qu'il se compose d'influences diverses, Gospel, Classique, R&B, et de l'Essewé. Il n'est peut-être pas encore un syncrétisme, c'est à dire une hybridation dans un nouveau genre définitif des influences musicales de Coco. Cameroon-Info.Net : Dites- nous ce qui a influencé votre musique : le cadre familial, l’éducation, votre musique de jeunesse ??? Coco Mbassi : Ma musique est empreinte de plusieurs influences. Premièrement, l’écoute dans mon enfance de musiques variées allant du gospel et du jazz à la musique classique , avec comme bases africaines le makossa et les autres styles musicaux camerounais modernes de l’époque, les chants de la chorale de l’église protestante, et bien-sûr l’esewe de mon village paternel (Dibombari) ainsi que l’ambass bey. Mes parents ( feus M et Mme Mbassi-Manga Francis et Odette ) étaient très ouverts et mélomanes avertis, et ils nous ont fait profiter abondamment de toute la musique qu’ils avaient rapporté de leurs années d’études en Occident, mais aussi de nos musiques locales qu’ils respectaient et appréciaient tout autant. De plus, j’ai collaboré avec Serge Ngando-Mpondo, le réalisateur de mon album, qui est bassiste et contrebassiste, et qui a étudié entre autres le jazz et la musique classique, et son influence est également présente dans l’album SEPIA. Cameroon-Info.Net : Quelle est la signification de Sépia ? Coco Mbassi : Sepia...tout un programme. Il s’agit premièrement d’une teinture tirée de l’encre de seiche que l’on utilise en photographie pour produire l’effet « photos anciennes ». Deuxièmement, c’est ainsi que l’on appelle la couleur des photos jaunies de l’époque de nos grand-parents. J’ai choisi ce nom parce que je pense que chaque être humain est le produit de toutes ses expériences passées et des leçons qu’il/elle en a tiré ou non. D’où l’importance du vécu et du passé pour moi. Surprises : Absence du Makossa, genre typique du Cameroun et de la culture urbaine duala; genre dans lequel Coco a signé des collaborations notables avec les plus grands. Coco annonce t'elle la fin de cycle du passage presque obligé par la case Makossa, quant t'on est originaire du littoral du Cameroun, ou alors les nouvelles générations ont-elles un attachement moins fort dans ce genre musical, favorisant l'exploration d'horizons nouveaux? Cameroon-Info.Net : Comment expliquez--vous l’absence de ces requins de studio dans votre album, ceux avec qui vous avez longtemps joué le Makossa ? Coco Mbassi : Vous savez, le requin est un prédateur, et je n’aime pas les prédateurs ! Plus sérieusement, je tournais déjà avec certains des musiciens avec lesquels j’ai enregistré l’album SEPIA. En effet, après avoir gagné les prix des Découvertes de RFI en 1996, j’ai effectué une tournée d’un an et demi et tout naturellement j’ai collaboré avec ceux qui m’avaient accompagné lors de cette tournée. Cameroon-Info.Net : Est- ce un acte de dépendance, de liberté musicale ou un « lâchage » ? Coco Mbassi : Aucune des trois réponses ne correspond à la réalité ; c’est ma liberté de choix que j’exerce, tout simplement. Cameroon-Info.Net : Pouvez- vous nous brosser un bilan de Sépia, commercialement, musicalement, et sur le plan de la communication ? Coco Mbassi : SEPIA est sorti en Novembre 2001 en Europe, et en Décembre 2001 au Cameroun. Il a été salué juste après sa sortie par une nomination aux BBC World Music Awards en Janvier 2002. Musicalement, l’accueil de l’album a été excellent, j’ai tourné de Mai 2001 ( avant la sortie de l’album ) jusqu’au mois de Décembre 2002, particulièrement en Allemagne, mais aussi en Espagne, aux Canaries, en Angleterre.. Nous avons vendu environ 5000 CDS au total et je ne suis pas en mesure de vous communiquer le nombre de cassettes vendues pour l’instant. Cameroon-Info.Net : Sépia : C’est un changement de cap ou alors le début d’une série ? Coco Mbassi : Ni l’un ni l’autre. Il s’agit de la musique qui me correspondait et me représentait le mieux au moment où l’album est sorti. Plusieurs génrations d'instruments cohabitent, les sons standard reservés traditionnellement au Jazz, au Classique et aux autres musiques feutrées- contrebasse, vilon, piano acoustique, voisinent les basses, keybords, batterie, programmation, tout cela dans un équilibre honorable. Cameroon-Info.Net : Nouveaux musiciens, nouvelle équipe, qui est votre bassiste, êtes-vous une lâcheuse ? Coco Mbassi : Comme je vous l’ai dit précédemment, ces musiciens ne sont pas « nouveaux » en ce qui me concerne , et je ne me considère pas comme une lâcheuse. « Mon bassiste » qui ne m’appartient pas, d’ailleurs, est Serge Ngando-Mpondo. Cameroon-Info.Net : Des tournées à venir ? Coco Mbassi : Oui bien-sûr. L’album SEPIA vient de sortir aux Etats-Unis et j’y vais d’ailleurs ( le 05 Avril 2003 ) pour faire la promotion de l’album. Une tournée suivra certainement et il y a déjà quelques dates prévues en Europe ( voir mon site web http://www.coco-mbassi.com ) Cameroon-Info.Net : Où peut-on voir Coco ? Coco Mbassi : Pour l’instant en région parisienne le 06 Mai 2003 au Satellit Café, 44 rue de la Folie-Méricourt, Paris 11ème, et le 15 juin au Domaine de Chamarrande en banlieue parisienne ( 91 ). Pour les autres dates de concerts notamment dans d’autres pays, je vous invite à visiter régulièrement mon site. Cameroon-Info.Net : On sait que vous êtes une fidèle de Cameroon-Info.Net : Que pouvez-vous dire à nos internautes sur votre personnage, qualités, défauts ? Coco Mbassi : Une de mes qualités est ma capacité à pardonner et à demander pardon ; je n’ai pas peur de m’humilier si cela est justifié. Mes défauts aideront-ils vos internautes à m’aimer ? Cameroon-Info.Net : Un dernier mot ? Coco Mbassi : Longue vie à Cameroon-Info.Net et merci pour cette interview !
  • E-mail 2
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique