Cameroun - Célébration: Le chef de l'Etat, Paul Biya, annule les cérémonies solennelles prévues dans le cadre de la fête nationale du 20 Mai cette année en raison de la pandémie du Covid-19

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-May-2021 - 09h11   7564                      
12
Paul Biya P. R. C.
C'est la substance d'un communiqué signé par Ferdinand Ngoh Ngoh, secrétaire général de la Présidence de la République.

Il n' y aura pas d'exception. A l'instar de plusieurs autres fêtes et commémorations (fête de la jeunesse, fête du travail,  journée de la femme), qui ont émaillé les 4 premiers mois de l'année et qui dans leur totalité, sont habituellement célébrées avec faste et solennité sur l'ensemble du territoire national, la fête nationale prévue le 20 mai prochain aura une saveur toute particulière.

En raison de la pandemie de Covid-19, le président de la Republique a décidé d'ôter à celle-ci, son caractère solennel. Exit la grande parade militaire organisée chaque année au boulevard du 20 mai à Yaoundé, ou tout autre événement similaire sur l'ensemble du territoire national. C'est la substance d'un communiqué publié par Ferdinand Ngoh Ngoh, le secrétaire général à la Présidence  de la République (SGPR).

«Le ministre d'Etat,secrétaire général de la Présidence de la République, porte à la connaissance de l'opinion qu'en raison de la pandemie de Covid-19, monsieur le Président de la République, son excellence Paul Biya a décidé de l'annulation des cérémonies officielles prévues à l'occasion de la fête nationale, édition 2021», peut-on lire dans ce document.

Par la plume du SGPR, le chef de l'Etat invite par ailleurs ses compatriotes à observer scrupuleusement les mesures barrières contre le coronavirus.Une attitude qu'il estime davantage nécessaire en cette fin de semaine, marquée par la fête du Ramadan et la fête de l'Ascension

«Le chef de l'Etat appelle les camerounais et les camerounaises lors de la commémoration de la date du 20 mai, ainsi que la celebration des prochaines fêtes religieuses à respecter rigoureusement les mesures de distanciation sociale édictées par le gouvernement», indique -t-il.

Pour finir, Ferdinand Ngoh Ngoh «rappelle qu'en dépit des performances incroyables de notre pays dans la lutte contre le coronavirus, la pandemie du Covid-19 est une tragique réalité contre laquelle il faut se prémunir par le respect des mesures barrières et la vaccination», a-t-il conclu.

Communiqué SGPR(c) CRTV 
Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique