Cameroun - Education: Le gouvernement procède à la fermeture de 118 établissements scolaires privés à la veille de la rentrée académique 2022-2023

Par Mathieu TCHITCHOUA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Aug-2022 - 11h53   2481                      
1
Ministère des Enseignements Secondaires MINESEC
L’arrêté ministériel signé le 9 août 2022 par le ministre des Enseignements Secondaires, Pauline Nalova Lyonga, évoque les motifs de défaut d’autorisation de création ou d’ouverture dans la majorité des cas.

Peu avant le début de la rentrée scolaire 2022-2023, le ministre des Enseignements Secondaires, Pauline Nalova Lyonga, a signé un arrêté ministériel le 9 août dernier, dans lequel elle annonce la fermeture de 118 établissements scolaires privés. Cette décision est motivée par des manquements reprochables aux chefs desdits établissements, au plan de la réglementation. Il s’agit notamment des « carences ou violations des formalités légales de création et d’ouverture », lit-on dans cet arrêté.

Les différents motifs évoqués sont : « fonctionne sans autorisation de création ; fonctionne sans autorisation d’ouverture ; fonctionne dans un site d’emprunt ; absence de démarcation entre le primaire et le secondaire ; environnement non propice à l’activité scolaire ». La plupart de ces écoles n’ont pas reçu l’autorisation de création, précisément dans la région du Littoral, qui compte le plus grand effectif d’établissements fermés, soit 53. La région du Centre arrive en deuxième position avec 38 écoles fermées.  

Cette opération participe de l’assainissement d’un secteur où se recrutent de nombreuses structures clandestines érigées en cadre de transmission du savoir sans autorisation préalable. Le ministère a par ailleurs chargé ses démembrements dans les régions, ainsi que les autres administrations à veiller au respect de cette décision.

 

Voici les listes des établissements fermés par le Minesec en 2022 :

 

Auteur:
Mathieu TCHITCHOUA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique