Cameroun – Santé Publique: Malachie Manaouda, déconseille l’utilisation du «Collagène» de la députée de Nourane Fotsing, consommé pour la dépigmentation de la peau

Par Mathieu TCHITCHOUA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-Aug-2022 - 15h16   4812                      
5
Malachie Manaouda, MINSANTE capture d'écran
Le ministre de la Santé Publique a réagi au reportage de France24 sur la consommation de ce produit contenant du Glutathione, qui n’offre aucune garantie de sécurité sur son usage.

Interpellé à cor et à cri par l’opinion nationale et une partie de la presse après la diffusion par France24 d’un reportage sur le « Collagène », une boisson fabriquée par une entreprise de produits cosmétiques détenue par la députée Nourane Fotsing, pour accélérer la dépigmentation de la peau, le ministre de la Santé Publique est enfin sorti de sa réserve.

Malachie Manaouda a réagi dans un tweet dans ce mercredi 10 août 2022, et a l’utilisation de ce breuvage douteux, fortement recommandé par l’élue du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN), et l’a fortement déconseillée.

« Sur ce reportage, il faut noter que les données scientifiques ne soutiennent ni les allégations marketing au sujet de produits à base de Glutathione, ni la garantie de sécurité de son usage. Je déconseille vivement son utilisation et appelle à la réaction de l’ONPC et de la SCD », a réagi le patron du maroquin de la santé publique, en invitant l’Ordre national des Pharmaciens du Cameroun et la Société Camerounaise de Dermatologie (SCD) à réagir et sans doute à prendre des mesures qui s’imposent pour son retrait des rayons pharmaceutiques. Pour l’heure, la femme d’affaires n’a pas encore réagi à cette affaire.

Tweet de Malchie Manaouda (c) CIN

Dans le reportage, la dermatologue Henriette Meilo affirme que les substances qui rentrent dans la composition de ce produit sont toxiques pour la santé humaine : « l’Alpha Arbutine est proche de l’Hydroquinone, qui est un produit utilisé pour dépigmenter la peau. Et dans on boit, ça peut avoir des effets secondaires, pas seulement au niveau de la peau, mais au niveau des autres organismes ». L’ingurgitation desdits produits pourrait entrainer des maladies telles que le diabète, le cancer ou l’hypertension artérielle.

Auteur:
Mathieu TCHITCHOUA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique