Cameroun/France - Association: Plus d’un an après sa création, la «Maison des Camerounais de France» obtient son agrément auprès de la Préfecture de police de Paris

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 30-Apr-2021 - 11h53   3435                      
0
Abdelaziz Mounde Facebook
Cette reconnaissance permet à l’association, fondée à l’initiative des camerounais d’Abdelaziz Mounde Njimbam et Dieudonné́ Ngomou, de mieux structurer ses activités.

Plus d’un an après sa création, la «Maison des Camerounais de France Centre Franco/Camerounais» (MCF-CFC) a obtenu son agrément auprès de la Préfecture de police de Paris. C’était au mois de mars 2021.

L’Association a été fondée à l’initiative d’Abdelaziz Mounde Njimbam et Dieudonné́ Ngomou, et constituée en janvier 2020 lors de l’assemblée générale organisée à Pantin (France), renseigne le journal Le Messager édition du 30 avril 2021.

 «Elle est conçue comme un portail, un réseau, une plateforme et un projet de lieu pluridimensionnel de valorisation de la présence camerounaise en France, de partage et de solidarité́; d’expression des talents et compétences; de création et d’activités, de mobilisation, de renforcement des capacités et d’articulation des dynamiques associatives et de mise en exergue de liens associatifs et décentralisés entre la France et le Cameroun», rappelle Abdelaziz Mounde Njimbam, dont les propos sont relayés dans les colonnes du journal.

D’après Le Messager, cette officialisation marque une étape importante, non seulement dans la reconnaissance d’une institution qui est appelée à jouer toute sa partition dans le milieu associatif des expatriés du triangle national et en matière de coopération entre leur pays d’origine et le pays d’accueil.

«C’est aussi un pas de plus dans la structuration de ce projet qui est une véritable fusée à plusieurs niveaux. Avec déjà en janvier et février derniers, l’élaboration des textes du Réseau des Maisons des Camerounais de la Diaspora, avec les pionniers du Canada, d’Allemagne et de Suisse. Et pour la période de juin-juillet 2021, une mise en perspective de l’intégration d’un local physique et l’ambition de la construction et l’aménagement d’un complexe multifonctions à l’horizon 2024», peut-on lire.

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique