Cameroun - Investissements: La plateforme américaine de musique en streaming Apple Music à la conquête d'une vingtaine de pays d’Afrique dont le Cameroun

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 21-Apr-2020 - 17h30   1274                      
0
Abonné téléphone mobile Archives
Ce mardi 21 avril 2020, la multinationale américaine Apple, qui crée et commercialise des produits électroniques, a annoncé l’extension de ses services dans 52 pays à travers le monde.

Apple et sa plateforme numérique de musique en streaming Apple Music, ainsi que plusieurs autres de ses services, tels qu’Apple Store, Apple Arcade (jeux videos), Apple Podcasts, et Icloud (Stockage dématérialisé) débarquent en Afrique subsaharienne. D’après nos confrères de Tv5 Monde, une vingtaine de pays dont le Cameroun, la Cote d’Ivoire, la République Démocratique du Congo, le Gabon, la Libye, le Maroc, le Rwanda  la Zambie, l’Algérie, l’Angola, le Benin, le Tchad, le Liberia, Madagascar, le Malawi, le Mali, la Mauritanie, le Mozambique, la Namibie, le Sénégal, les Seychelles, la Sierra Leone, la Tanzanie et la Tunisie peuvent désormais bénéficier des services susmentionnés.

La multinationale américaine a surtout mis l’accent sur l’extension d’Apple Music. A en croire nos confrères, la marque à la pomme veut par cette opération, renforcer sa présence mondiale. La deuxième plateforme de musique en streaming, qui comptait 60 millions d’abonnés en juin 2019, selon une interview d’un vice-président du groupe au site spécialisé Numerama, veut surtout concurrencer la société suédoise Spotify, leader du secteur qui recensait 124 millions d’abonnés fin 2019, alors qu’elle est disponible dans moins de marchés.

Selon la télévision francophone Tv5 Monde, Apple négocie depuis plus d’un an avec les éditeurs, labels et autres détenteurs de droits musicaux des pays concernés par l’extension de ses services, ceci afin de proposer de manière plus large, son catalogue musical.

Pour ce qui est du cas spécifique de l’Afrique, Apple est conscient que ce nouveau marché ne sera pas facile à conquérir.

«L’habitude de payer pour la musique en ligne n’a pas encore été prise dans de nombreux pays où le niveau de ne permet pas forcément ce genre de dépenses. Sans compter la facilité d’accès à internet, à la musique gratuite (financée par la publicité). Apple a donc décidé d’offrir 6 mois d’essai gratuit aux nouveaux utilisateurs (au lieu de trois d’ordinaire). De plus, le prix de l’abonnement va varier selon les pays, de 3 dollars par mois au Mozambique, en Libye au Myanmar, à 5 dollars au Qatar et en Géorgie et à 11 dollars en Islande», ont indiqué nos confrères.

En dehors des pays africains, plusieurs autres pays repartis à travers le monde, dont l’Afghanistan, les Maldives, la Serbie, la Bosnie-Herzégovine, l’Irak, le Kossovo, le Monténégro, le Myanmar, Nauru, Tonga, le Vanuatu etc. sont concernés par l’extension des services d’Apple.

 

 

 

 

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique